Une contrôleuse allemande, qui tournait des films X dans le train et les postait sur des sites pornos, se fait licencier

PORNO Teresa W., 33 ans, tournait des films pornographiques après ses journées de travail, dans des voitures vides de trains régionaux circulant dans l’est de l’Allemagne

H. B.

— 

Un train de la compagnie Deutsche Bahn.
Un train de la compagnie Deutsche Bahn. — GREGOR FISCHER / DPA / AFP

L’affaire remonte au début de l’année. Une employée de la Deutsche Bahn, la compagnie ferroviaire allemande, a été licenciée pour avoir tourné  plusieurs films pornographiques dans des wagons de la compagnie.

Les vidéos étaient tournées après ses journées de travail, dans des voitures vides de trains régionaux circulant en Saxe-Anhalt, dans l’est de l’Allemagne, rapporte le quotidien luxembourgeois L'Essentiel. Elles étaient ensuite publiées sur des sites pornographiques.

Une enquête interne en cours

Teresa W., 33 ans, estime que ses clips relevaient du domaine privé et qu’elle n’avait pas besoin de la permission de son ancien employeur pour les tourner. Pour la Deutsche Bahn, le licenciement​ se justifie par l’application de son règlement intérieur, qui interdit notamment « d’utiliser des vêtements de travail, de l’équipement ou des locaux à des fins privées ou commerciales ».

Une enquête interne est encore en cours afin d’établir les responsabilités de chacun, précise le quotidien allemand Bild.

Le porno, un milieu professionnel comme un autre?