Apple: La marque à la pomme rachète la start-up Pullstring pour renforcer son assistant vocal Siri

RACHAT Cette opération doit permettre à Apple de franchir un nouveau palier dans le domaine des assistants vocaux pour tenter de rattraper la concurrence

20 Minutes avec agence

— 

Apple a lancé Siri sur iPhone en 2011 (illustration).
Apple a lancé Siri sur iPhone en 2011 (illustration). — Kiichiro Sato/AP/SIPA

Face à Alexa d’Amazon ou au Google Assistant, Apple se doit d’innover pour rester au contact de la concurrence dans le domaine des assistants vocaux.

Ainsi, selon le site Axios, la firme de Cupertino souhaiterait racheter la start-up Pullstring, connue pour avoir développé des programmes vocaux qui ont équipé de célèbres jouets à l’instar des « Hello Barbie » de Mattel. L’objectif serait de renforcer son assistant vocal Siri.

Valorisée à 160 millions de dollars

Fondée en 2011 par d’anciens dirigeants de Pixar, cette entreprise est aujourd’hui valorisée à 160 millions de dollars (141 millions d’euros). Elle a d’abord fait ses preuves dans le milieu du jouet en proposant un logiciel de reconnaissance vocale qui permettait à l’utilisateur d’interagir avec l’objet mais aussi au constructeur d’enregistrer les sons émis par les enfants.

Cette technologie qui équipait les « Hello Barbie » avait suscité une vive polémique, les données personnelles pouvant être recueillies en grande quantité, rappelle Les Echos.

Apple souhaite rattraper son retard

Pullstring mise désormais sur le marché des enceintes connectées et la start-up va maintenant devoir épauler Apple pour lui permettre de rattraper la concurrence dans ce secteur.

Alors que la société dirigée par Tim Cook faisait office de précurseur en lançant Siri en 2011 avec l’iPhone 4S, ses principaux concurrents l’ont depuis largement dépassé. L’acquisition de Pullstring pourrait notamment servir aux développeurs pour créer des applications qui seraient ainsi intégrées à Siri.