VIDEO. HomePod d’Apple: Est-elle la meilleure ou la pire des enceintes intelligentes?

TEST A l’issue d’une semaine d’essais, l’enceinte intelligente d’Apple révèle enfin son vrai QI est ses capacités musicales…

Christophe Séfrin

— 

L'enceinte HomePod d'Apple est vendue 349 euros.
L'enceinte HomePod d'Apple est vendue 349 euros. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
  • Lancée à 349 euros, l’enceinte intelligente HomePod d’Apple dévoile forces et faiblesses dans le test réalisé par « 20 Minutes ».
  • Après un essai de sept jours, HomePod confirme ce que laissait supposer la rumeur : l’assistant personnel SIRI peut mieux faire.
  • Par contre, HomePod se révèle être une très bonne enceinte audio de salon, qui, univers Apple oblige, reste, hélas, fermée.

Sept jours avec HomePod. Enfin en France, l’enceinte intelligente d’Apple donne de la voix et monte le son. 20 Minutes lui a parlé (un peu) et l’a écoutée (beaucoup)…

HomePod est-elle une enceinte vraiment intelligente ?

Pas assez à notre goût. HomePod peut répondre à certaines questions de culture générale ou du quotidien (« Dis SIRI, qui est Emmanuel Macron ? » ; «… Combien font 2 + 2 »), mais on se heurte à un mur lorsqu’on lui demande par exemple « Dis SIRI, combien y a-t-il d’habitants en Belgique ? » ; «… Quelle est la racine carrée de 121 ? »).

Plus embêtant : « Dis SIRI, quels sont mes rendez-vous aujourd’hui ? » ont pour réponse « J’aimerais bien, mais je ne peux pas accéder à votre calendrier sur cet appareil »… Par contre, SIRI peut envoyer des SMS et en lire… et ça, c’est très pratique !

>> A lire aussi : VIDEO. Coupe du monde 2018: Un journaliste espagnol utilise Siri pour poser une question à Griezmann

Avec HomePod, on se retrouve aussi parfois face à des situations ubuesques. Alors que « Dis SIRI, mets France Inter » fonctionne, « Dis SIRI, mets FIP » se solde par un échec. Solution : prononcer : « Dis SIRI, joue FIP ». Si on ne nous le dit pas…

Pareillement, on peut demander : « Dis SIRI, mets un minuteur sur dix minutes », mais pas « Dis SIRI, trouve une recette de quiche lorraine ». Ses rivaux Google Assistant et Alexa d’Amazon sont, eux, des maîtres queux.

Vocation musicale oblige, notre enceinte est en revanche prolixe lorsqu’on lui cause musique. « Dis SIRI, qui est Maître Gim’s ? »… «Quand est né Rod Stewart ? »… «Quand est mort Jimmy Hendrix ? »… «De qui est la chanson Thriller ? »… « Quand est sorti l’album Les Marquises de Jacques Brel ? »… Autant de questions qui trouvent leur réponse immédiate.

Bon, inutile néanmoins d’insister lorsqu’on lui demande « Quel est le plus grand succès de Madonna ? ».

HomePod balance-t-elle du bon son ?

Oui, c’est indiscutable. Apple a davantage mis la gomme sur la partie audio du produit, plutôt que sur son intelligence embarquée. Sous sa coque de 17 cm de haut et 14 cm de large (pour 2,5 kg), HomePod est lestée d’un boomer (placé sur le dessus) et de sept tweeters auto amplifiés disposés en circonférence. Belle conception. A l’écoute, l’enceinte s’impose comme une très bonne enceinte audio. Amazon et Google vont pouvoir venir prendre quelques leçons d’acoustique.

Particularité : HomePod calibre ses haut-parleurs et notamment le niveau de ses basses en fonction de sa position dans la pièce. Sa puce A8 va analyser la présence éventuelle d’obstacles, comme des murs, et ainsi mieux doser le rendu sonore de l’enceinte. Résultat : un son homogène, plutôt équilibré, avec des basses généreuses et des aigus pointus.

>> A lire aussi : VIDEO. Alexa en France: Retrouvez toute l'actu de «20 Minutes» sur Alexa d'Amazon

Petit truc en plus : pas besoin de brailler lorsque l’enceinte joue de la musique, même à volume élevé, pour interagir avec elle. En prononçant « Dis SIRI… » normalement, et même si l’on est éloigné de l’appareil, les six micros de HomePod font le job et la reconnaissance vocale est impeccable. Impressionnant. Aucune autre enceinte intelligente parmi les nombreuses que nous avons testées jusqu’à présent n’est capable d’une telle réactivité.

HomePod, ton fil à la patte

HomePod est une enceinte d’intérieur. Elle n’intègre pas de batterie. Et son joli câble secteur recouvert de tissus est solidaire de l’appareil. N’espérez donc pas déplacer l’enceinte dans votre appartement. S’il est possible d’associer plusieurs HomePod entre elles (pour un son stéréo ou une diffusion multiroom), l’enceinte que vous aurez achetée devra rester sagement à sa place.

HomePod (pardon, Apple !), ton univers impitoyable

Attention, la compatibilité Bluetooth d’HomePod n’est là que pour agir avec des objets connectés, comme des ampoules Philips Hue, ou des prises de courant Elgato. Eh non, le Bluetooth, ici, ce n’est pas pour la musique…

HomePod ne fonctionne que dans l'univers de produits Apple.
HomePod ne fonctionne que dans l'univers de produits Apple. - APPLE

 

Si l’on est abonné à Apple Music : pas de problème, les commandes vocales de l’enceinte HomePod répondent présentes. Et l’on peut demander à SIRI de jouer n’importe quel morceau. L’assistant vocal s’exécute alors avec zèle. Si l’on a eu la « mauvaise » idée de s’abonner à Deezer, Spotify, Google Play ou Qobuz, on oubliera SIRI. La diffusion musicale ne peut s’effectuer que depuis un iPhone ou un iPad en activant dans son application musicale une connexion AirPlay avec HomePod. Ce qui est un peu frustrant et fastidieux lorsque l’on a investi 349 euros dans son enceinte. Et comme Apple fonctionne en vase clos, HomePod ne fonctionne pas avec Android. Tu as un smartphone Samsung, Sony, LG, Huawei, OnePlus, Xiaomi, Asus, Acer, Alcatel, Honor, Nokia, Blackberry ? Tu passes ton chemin !

HomePod, (trop) chère à 349 euros ?

Réponse : oui, si on la compare à une simple enceinte avec assistant personnel, comme Echo d’Amazon (49 euros) ou Google Home (149 euros). Mais pas forcément au regard d’autres enceintes audio puissantes, comme la Marshall Acton (compatible Google Assistant, vendue 349 euros), ou la Sony SRS-X99 (399 euros) qui envoient « du lourd ».

>> A lire aussi : Enceintes intelligentes: Les 10 questions qu'on se pose forcément

Si l’on veut dépenser moins, la seule enceinte avec laquelle il reste vraiment pertinent de comparer HomePod est la Sonos One (compatible Alexa, vendue 229 euros,). Plus petite, mais offrant un très bon son, la One est agnostique. Elle permet de s’affranchir de l’univers Apple tout en étant évolutive avec d’autres produits de la marque. Mais elle non plus n’est pas Bluetooth et ne peut fonctionner qu’en Wifi. Nulle n’est parfaite.