VIDEO. Emmanuel Macron répond à la polémique sur son selfie avec un jeune faisant un doigt d’honneur

SAINT-MARTIN Sur Twitter Marine Le Pen a jugé « impardonnable » une photo du président de la République posant au côté d’un jeune en train de faire un doigt d’honneur…

Marie De Fournas

— 

Emmanuel Macron est allé à la rencontre d'un jeune homme sorti de prison après un braquage
Emmanuel Macron est allé à la rencontre d'un jeune homme sorti de prison après un braquage — ELIOT BLONDET / POOL / AFP

Ce dimanche, Emmanuel Macron s’est rendu dans un quartier difficile sur l'île de Saint-Martin. Une visite durant laquelle il a rencontré un jeune tout juste sorti de prison pour braquage, ainsi que son frère. Après quelques échanges, le trio a réalisé une photo souvenir. Sur celle-ci, le frère de l’ancien braqueur fait un doigt d’honneur. Ce dernier aurait ensuite posté la photo sur les réseaux en précisant que ce geste n’était pas adressé au président, mais à tous ceux qui pensaient que son quartier n’était pas sécurisé, selon un journaliste présent lors du déplacement.

 

Sur Twitter, Marine Le Pen a publié le cliché. « On ne trouve même plus de mots pour exprimer notre indignation. La France ne mérite certainement pas cela. C’est impardonnable ! », écrit-elle dans son tweet qui a rapidement fait réagir de nombreux internautes.

Des personnalités politiques de droite et d’extrême droite ont également relayé le cliché et vivement critiqué Emmanuel Macron. Robert Ménard parle « des lambeaux de dignité qui se perdent dans la nuit de la vulgarité » et Florian Philippot évoque « l’inverse de la dignité de la fonction présidentielle ».

Interpellé sur le fameux cliché lors de sa conférence de presse dimanche après-midi, Emmanuel Macron n’est pas revenu précisément sur le geste du jeune homme, mais plus globalement sur sa vision de la jeunesse et le discours de Marine Le Pen. « Plutôt que d’en faire [les jeunes] un prétexte pour alimenter un discours de haine ou de peur, il faut qu’on arrive à en faire une chance. »

Il a ensuite expliqué que juste après cette fameuse photo, les deux jeunes étaient allés chercher, à sa demande, une jeune fille handicapée qui souhaitait le saluer. « Il faut arrêter de penser que notre jeunesse, parce qu’elle est d’une certaine couleur ou parce qu’elle a un moment fait des bêtises, il n’y a rien à en tirer. C’est tout l’inverse. »
(L’extrait concerné est à la 45ème minute dans le tweet ci-dessous)

Ce n’est pas la première fois qu’une photo de président avec un doigt d’honneur fait polémique. En avril 2015, François Hollande avait réalisé un selfie avec un jeune homme lors d’une visite dans la ville de Berne en Suisse. Ce dernier (le jeune) avait alors posé en faisant un doigt d’honneur.