Nintendo: Shigeru Miyamoto critique le modèle free-to-play

JEU VIDEO Il a appelé les développeurs à faire des jeux qu'on ne paie qu'une fois, au départ...

M.C.

— 

Shigeru Miyamoto, le 5 juin 2012, au salon du jeu vidéo e3, à Los Angeles.
Shigeru Miyamoto, le 5 juin 2012, au salon du jeu vidéo e3, à Los Angeles. — Vince Bucci/AP/SIPA

Arrêtez le free-to-play, dit Shigeru Miyamoto. Le créateur star de Mario, Zelda, Donkey Kong et bien d’autres personnages (et franchises lucratives) de Nintendo a exprimé quelques doutes sur ce système très répandu qui consiste à laisser les joueurs télécharger gratuitement (ou à bas prix) un jeu, pour mieux leur faire dépenser de l’argent dans des achats à l’intérieur du jeu. Un business model très répandu notamment sur mobile.

Selon Shigeru Miyamoto, qui s’exprimait au Cedec [conférence annuelle de développeurs de jeu tenue près de Tokyo], Nintendo étudie différentes solutions pour monétiser ses propres jeux en s’écartant du modèle free-to-play. Il a invité les autres développeurs à faire de même pour s’assurer une économie viable.

« Nous avons la chance d’avoir un marché immense [qui devrait rapporter 137,9 milliards de dollars – 119 milliards d’euros - cette année], donc nous pensons que si nous pouvons vendre des jeux à des prix raisonnables au plus grand nombre de joueurs possibles, les profits seront en conséquence », a estimé le maître, des propos rapportés par l’agence Bloomberg.

Nintendo a lui-même expérimenté le F2P

Nintendo, relativement nouveau sur le marché du jeu pour mobile, progresse pour l’instant à tâtons, après avoir sorti Super Mario Run, un titre pour smartphones, à un prix jugé excessif, puis Fire Emblem et Animal Crossing en free-to-play, essuyant là encore des critiques pour le dernier titre.

« Je ne peux pas dire que notre modèle à prix fixe ait vraiment été un succès », a convenu Shigeru Miyamoto, mais nous allons continuer jusqu’à ce qu’il soit bien enraciné ». Dans les prochains mois, Nintendo prévoit de sortir deux nouveaux titres sur mobile : Dragalia Lost, un jeu de rôle entièrement original (qui ne fait partie d’aucune des franchises existantes de Big N), et un Mario Kart en mars 2019.