Android : Un détecteur de séismes a prédit le tremblement de terre aux Philippines

PRÉVENTION Le détecteur de séismes disponible sur Android depuis juin dernier aux Philippines a prouvé son efficacité lors du tremblement de terre qui s’est produit le week-end dernier

20 Minutes avec agence
— 
Une tablette sous le système Android de Google.
Une tablette sous le système Android de Google. — NEWSCOM/SIPA

Les smartphones Android des Philippins sont en capacité de détecter les séismes grâce à une fonctionnalité développée par Google, depuis juin dernier. Le samedi 24 juillet, le rôle de ce détecteur a pu être constaté à l’occasion d’un séisme de magnitude 6,7 qui s’est produit aux larges de l’archipel. Grâce à la notification émise par leur smartphone, de nombreux habitants ont pu anticiper le choc de ce phénomène sismique et se mettre à l’abri, rapporte 9to5Google. Plusieurs utilisateurs ont d’ailleurs posté une capture d’écran de la notification reçue.

« Quelques secondes d’avertissement peuvent faire la différence en vous donnant le temps de vous laisser tomber, de vous couvrir et de vous tenir avant que les secousses n’arrivent », a ainsi commenté Google. La notification rappelle d’ailleurs les bons réflexes à adopter dans cette situation : se mettre à terre, de préférence sous une table.

Un grand réseau d’alerte sismique

Pour mettre au point ce détecteur, Google a notamment utilisé les données mesurées par les capteurs présents dans les smartphones, en particulier les accéléromètres. Si un téléphone mesure quelque part une situation anormale, un signal géolocalisé est envoyé à un serveur dédié de Google. « Le serveur combine ensuite les informations de nombreux téléphones pour déterminer si un tremblement de terre se produit », a expliqué la firme.

Le détecteur de séisme d’Android avait d’abord été testé en Californie, avant d’être déployé dans l’ensemble des États-Unis, ainsi que dans neuf autres pays possédant un fort risque sismique, parmi lesquels les Philippines ou encore la Nouvelle-Zélande. La sortie globale de ce système de détection sismique est quant à elle prévue pour l’année prochaine.