Congrès à Versailles: Le selfie des ministres façon «sortie scolaire» fait sensation

DETOURNEMENT Neuf ministres posent pour un selfie, l'une d'entre eux poste la photo sur Twitter, que se passe-t-il ensuite?...

L.Br.

— 

Capture d'écran du compte Twitter de Marlène Schiappa, qui a posté un selfie de ministres, lundi 9 juillet.
Capture d'écran du compte Twitter de Marlène Schiappa, qui a posté un selfie de ministres, lundi 9 juillet. — Capture d'écran/Twitter

Ça ressemble à une sortie scolaire pour grands enfants. A l’occasion du discours d'Emmanuel Macron à Versailles, devant les parlementaires réunis en Congrès lundi, ses ministres ont pris un selfie posté sur Twitter par Marlène Schiappa.

Ils sont neuf sur la photo, tout sourire. Marlène Schiappa, Françoise Nyssen, Sophie Cluzel, Mounir Mahjoubi, Jean-Michel Blanquer, Benjamin Griveaux, Olivier Dussopt, Delphine Gény et Muriel Pénicaud, sur un selfie type « photo de classe ». A la minute où elle a été postée, la photo a été critiquée-détournée-retweetée par les internautes sur Twitter.

A commencer par l’opposition, qui ne s’est pas privée de se moquer ouvertement de la « sortie scolaire » des ministres de « terrain ». Lydia Guirous a même comparé cette photo au fameux selfie le plus liké de l'histoire, rassemblant des stars hollywodiennes lors de la cérémonie des Oscars.

Un terrain de jeu idéal

Sans verser dans la critique politique, certains se sont moqués gentiment de leur allure de groupe scolaire.

Ce n’est pas la première photo de membre de l’Etat qui est détournée. En réalité, les photos du gouvernement sont devenues le terrain de jeu idéal des twittos. Aussitôt postée, aussitôt détournée. Juste après son élection, Emmanuel Macron avait pris un selfie devant l'équipe d'En Marche. Une photo détournée à l’infini par les internautes. Mais il y avait aussi le #PoseTaPénicaud avec Muriel Pénicaud en équilibre, la photo officielle du gouvernement, la photo officielle du président Macron

En bref, les ministres n'échappent jamais aux traits d'humour des twittos. Nul doute que les internautes attendent avec impatience la prochaine photo gouvernementale à détour(n)er.