VIDEO. Un Youtubeur a découvert un réseau de pédophiles actif sur la plateforme de vidéos

ENQUETE « Le roi des rats » lance le hashtag #YoutubeWakeUp après avoir découvert que des réseaux de pédophiles s’échangeaient des vidéos Youtube en toute impunité et que des chaînes Youtube servaient de point de rassemblement à ces personnes…

Marie De Fournas

— 

Illustration YouTube
Illustration YouTube — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA
  • Le Youtubeur « Le roi des rats » a mené l’enquête sur des réseaux de pédophiles présents sur Youtube et en partageant les vidéos.
  • Les vidéos concernées seraient principalement celles de jeunes filles se filmant en train de faire de la gymnastique.
  • Il pense que la plateforme est au courant et lance le hashtag #YoutubeWakeUp pour la faire réagir.

Sur sa chaîne, «le roi des rats» analyse ou enquête régulièrement sur des faits de société se déroulant principalement sur Internet. C'est ainsi qu'il y a un an, il découvre que l'on retrouve des messages à caractère pédophiles sous des vidéos amateurs faites par des enfants. En se repenchant sur le sujet un an plus tard, il a découvert que le phénomène s'était aggravé. Il existerait des chaînes Youtube servant de point de rassemblement à des pédophiles, ainsi que des réseaux « où les gens s’échangent des vidéos qui viennent de Youtube pour leurs plaisirs pervers ».

Sur Youtube, il est effectivement intrigant de notamment constater que les vidéos de petites filles se filmant dans leur chambre en train de faire de la gymnastique, dépassent souvent le million de vues. Le Youtubeur a réalisé qu'une partie des personnes qui visionnaient ces vidéos ne le faisait sûrement pas par amour de la gym.

Des conseils pour aborder les enfants

Après d'autres recherches, il a surtout découvert un réseau où plus de 300 vidéos Youtube ont été partagées depuis mai 2017. Le message de présentation laisse peu de place au doute quant aux contenus de celles-ci. « Les vidéos postées dans ce topique sont constamment signalées par les "antipédo" et possiblement supprimées par Youtube.» Certains commentaires font encore plus froid dans le dos.

L'un conseille aux autres de taper des mots-clefs en d’autres langues dans le moteur de recherche Youtube car « les enfants de ces pays sont beaucoup moins pudiques que les Européens ». Un autre conseille de contacter les enfants en message privé pour obtenir au moins un de leur réseau social pour ensuite les contacter via Skype.

«Point de rassemblement pour pédophiles »

Le Youtubeur assure être tombé sur encore six sites, toujours actifs, qui partagent ce genre de vidéos, conseils et messages, mais aussi des comptes Youtube « servant clairement de point de rassemblement pour pédophiles ». Les auteurs y partagent par exemple des vidéos amateurs de jeunes filles et des utilisateurs s’y échangent leur numéro WhatsApp.

Le roi des rats pense que Youtube est parfaitement au courant : « Régulièrement, les commentaires de ces vidéos sont désactivés et je pense très fortement que c’est Youtube directement qui a désactivé les commentaires, donc logiquement, ils ont vu la vidéo et les commentaires bizarres en dessous, mais l’ont laissé en ligne ».

Certaines chaînes monétisées

« Je suis même tombé sur certaines chaînes monétisées qui reuploadent des vidéos de gamines pour fournir du contenu à des pédophiles. Google adSense [la régie publicitaire de Google] verse de l’argent qui provient des pubs de grosses marques à des pédophiles qui reuploadent des vidéos de gamines», s’insurge le Youtubeur. Effectivement quand on sait que les vidéos évoquant les menstruations sont démonétisées, on se demande comment est gérer la modération Youtube.

Afin de faire réagir Youtube, «Le roi des rats» incite tout ceux qui verront sa vidéo à la partager et à la commenter sur les résaux en utilisant le hashtag #YoutubeWakeUp.