VIDEO. Hérault : Victime d’un piratage Facebook, sa photo est détournée dans une vidéo porno

CHANTAGE L’homme a été victime via Messenger d’un chantage financier, des photos de son téléphone ont été utilisées pour ce montage grossier…

C.D.

— 

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. — Richard Drew/AP/SIPA

Ce restaurateur de Brissac, dans l’Hérault, a été victime d’un piratage Facebook suivi d’un chantage à la (fausse) vidéo porno. Sa mésaventure a commencé la semaine dernière, raconte-t-il à France Bleu Hérault.

« J’ai reçu une menace sur mon Messenger, me disant de verser une somme d’argent sinon des choses seraient divulguées sur moi. Je reçois alors une vidéo où l’on voit mon visage associé à un autre corps dans des scènes sexuelles. Et ils me font chanter me demandant de payer 2500 euros en allant acheter des cartes prépayées au bureau de tabac ».

«Certaines victimes ont payé »

Il découvre aussi sur son téléphone portable des photos qu’il n’a jamais prises, et comprend que son compte Facebook a été piraté. Quelques jours auparavant, il avait répondu à un appel Facebook pensant qu’il provenait de l’un de ses contacts. «C’est là qu’ils ont pris des photos depuis mon téléphone, des photos de moi et de mon entourage, c’est à partir de ces photos qu’ils ont pu faire un montage vidéo », pense-t-il.

L’homme a porté plainte à la gendarmerie, mais sans grand espoir, ce type de piratage provenant souvent de l’étranger. «Les gendarmes m’ont dit que certains avaient payé, mais il ne faut surtout pas payer, ne surtout pas répondre », conseille ce restaurateur au micro de nos confrères.

>> A lire aussi : VIDEO. Le «deepfake», qu'est-ce que c'est?