Apple Watch: L'application Instagram ne sera bientôt plus disponible sur la montre connectée

ADIOS Les dernières restrictions d'Apple ont poussé Instagram à abandonner le cadran de l'Apple Watch...

20 Minutes avec agence

— 

Des Apple Watch en vente le 24 avril au Japon
Des Apple Watch en vente le 24 avril au Japon — Satoshi Oga/AP/Sipa

L’appli Instagram ne sera bientôt plus disponible sur l’Apple Watch. Les utilisateurs qui ont déjà mis à jour la version 39.0 de l’application ont déjà pu remarquer sa disparition.

>> A lire aussi : E-commerce: Instagram Shopping vous permet d'acheter en un clic depuis une publication

La description de l’application Instagram est désormais claire sur le sujet : « Cette app est uniquement disponible pour les appareils iOS », rapporte 01Net.

Nouvelles restrictions d’Apple

Cet abandon est causé par les restrictions mises en place par Apple. Depuis le 1er avril dernier, toutes les mises à jour des applis « doivent utiliser le SDK watchOS 2 ou une version ultérieure », et les nouvelles venues « doivent être créées avec le SDK watchOS 4 », donc être des applis natives créées spécialement pour la montre connectée.

>> A lire aussi : Innovation: Les montres «hybrides» sonnent-elles le glas des montres «connectées»?

Arrivée dès 2015 sur l’Apple Watch, l’application d’Instagram n’a pas évolué depuis WatchKit 1.0, à une époque où les applications pour la montre fonctionnaient obligatoirement en lien avec une version iOS. De plus, Instagram n’a pas intégré les dernières fonctionnalités de l’Apple Watch, comme la possibilité de s’appuyer sur une connexion LTE, précise Numerama.

Application lacunaire

De toute façon, la version d’Instagram développée pour la montre n’avait jamais convaincu. Consultation peu agréable des photos, design laissant à désirer, navigation peu pratique et absence de messagerie : l’application se contentait d’afficher le flux d’activité et les dernières publications.

>> A lire aussi : Snapchat et Instagram suspendent Giphy à cause d’un GIF raciste

Instagram, qui a donc préféré abandonner son application plutôt que se plier aux exigences d’Apple, rejoint ainsi Amazon, Google et Twitter. Tous trois ont déjà quitté le navire de l’Apple Watch ces dernières années.