Des Toulousains créent Wizzili, l'assistant vocal intelligent pour toute la famille

INNOVATION Les concepteurs de Wizzili sont au CES de Las Vegas pour présenter leur assistant vocal, made in Occitanie...

Béatrice Colin

— 

L'assistant vocal intelligent Wizzili doit être commercialisé d'ici à la fin 2018 au prix de 129 euros.
L'assistant vocal intelligent Wizzili doit être commercialisé d'ici à la fin 2018 au prix de 129 euros. — Wizzili
  • La start-up toulousaine Wizzili présente au CES de Las Vegas son assistant vocal intelligent dédié à la famille.
  • Le boîtier et l’application Wizzili seront commercialisés fin 2018 au prix de 129 euros.

C’est LE rendez-vous mondial des concepteurs et fabricants de nouvelles technologies. Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas accueille des start-up du monde entier jusqu’au 12 janvier, dont une soixantaine de la région.

Parmi les innovations made in Occitanie, Wizzili y dévoilera son boîtier à reconnaissance vocale, véritable assistant intelligent qui vient marcher sur les plates-bandes des enceintes Google Home ou Amazon Echo.

>> A lire aussi : CES 2018: C'est la guerre entre Google et Amazon sur les assistants intelligents

Comment faire en sorte que toute la famille pense au rendez-vous chez le docteur ou que chacun soit au courant qu’il faut rajouter de la pâte à tartiner sur la liste des courses ? Bientôt, il suffira de le dire à voix haute à Wizzili pour que cela soit partagé sur l’agenda familial via une l’application. Le petit objet connecté fonctionnera aussi avec un écran tactile.

Commercialisé fin 2018

Wizzili aide à gérer et s’informer sur la circulation, le temps qu’il fait et permet à la famille de communiquer avec des messages vocaux ou écrits comme un WhatsApp privé. Il se connectera aussi avec les personnes et organisations avec lesquels la famille est régulièrement en contact comme le club de sport des enfants ou l’école pour les devoirs », avance Grégoire Tyrou, le fondateur de la société qui espère convaincre des investisseurs à Las Vegas. Père de famille, il s’est inspiré de son quotidien pour mettre au point le boîtier qui doit être commercialisé fin 2018 au prix de 129 euros. « J’ai réalisé qu’il n’existe pas de solution simple et pratique. Il y a beaucoup d’applis, de services, d’assistants vocaux mais, à l’utilisation, ce ne sont pas de vraies solutions », avance cet ingénieur de formation de 37 ans.

Son objectif est d’avoir une seule appli pour gérer le quotidien de toute la famille, contrairement aux assistants vocaux déjà existants sur le marché qui, selon Grégoire Tyrou, « font beaucoup de choses mais restent basiques et axés sur des actions de télécommande vocale (jouer de la musique, allumer une lumière) ou des recherches web ».