Les internautes partagent leurs avis Blablacar, pas toujours faciles à encaisser

VOYAGES Un vrai défilé de fourberie que les internautes ont partagé sur Twitter... 

Lucie Bras

— 

Des personnes ayant voyagé ensemble en covoiturage et se quittant à Lyon se saluent, le 5 septembre 2012
Des personnes ayant voyagé ensemble en covoiturage et se quittant à Lyon se saluent, le 5 septembre 2012 — Philippe Desmazes AFP

Sur les plateformes de covoiturage, certains trajets ne se passent apparemment pas très bien… Sur Twitter, de nombreux internautes partagent les avis reçus après ces trajets partagés. Et ils ne sont pas toujours à la hauteur de leurs espérances…

>> A lire aussi : Soyez sympa cet été en covoiturage, ça pourrait vous valoir un appart à la rentrée

Le covoiturage, c’est une manière de rencontrer des gens que l’on ne croiserait pas d’habitude, ce sont aussi des kilomètres qui passent plus vite… et des avis en fin de parcours. Parfois assassins, comme celui-ci, qui tourne au pugilat.

Qui n’a jamais été dans ce genre de situation dans un covoiturage ? Conversation peu intéressante, passager barbant, centres d’intérêt opposés, les risques que le covoit' tourne au vinaigre sont nombreux. Parfois, les commentaires sont d’une franchise déconcertante, comme celui-ci (et en même temps on la comprend).

Des comportements qui font parfois douter du commentaire à écrire. Certains n’osent pas aller trop loin et écrivent l’avis le plus décevant du monde.

Ils relisent leurs avis pour le plaisir 

D’autres manquent de cohérence… Pêle-mêle, voici des commentaires typiques des sites de covoit : la note qui n’a aucun rapport avec le commentaire, l’avis où les mots sont mélangés, l’avis sympa mais faux.

Du côté de ceux qui laissent des avis, celui-ci remporte la palme de la fourberie (oui mais la fourberie qui fait du bien, surtout après un voyage de 900 km).

Ce petit tour des avis de sites de covoiturages nous a fait réaliser une chose : des gens les lisent, les tweetent, les relisent. Alors quand vous écrivez un commentaire après un covoiturage, ayez une pensée émue pour ce type de personnes (qui est un peu en chacun de nous finalement)…