Nice: L'application de covoiturage Hupp lutte contre les embouteillages

TRANSPORT Elle facilite les trajets domicile-travail... 

Mathilde Frénois

— 

L'application azuréenne Hupp permet de lutter contre les embouteillages.
L'application azuréenne Hupp permet de lutter contre les embouteillages. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Ils ont fait de la lutte contre les embouteillages leur métier. Trois Azuréens qui travaillaient à Amadeus ont créé l’appli de covoiturage en temps réel Hupp. Dans quelques semaines, ils lanceront une levée de fonds de 750.000 euros.

« Avec mes deux collègues, on développait des produits pour l’industrie du voyage aérien, et on restait coincés dans les bouchons deux heures par jour », raconte le cofondateur Domenico De Fano. Partant du constat que les employés passent l’équivalent d’un mois de travail chaque année dans les embouteillages, ils décident de lutter contre l’« autosolisme » (une personne par voiture). Ils inventent alors une application fondée sur l’expérience de l’utilisateur.

Mille utilisateurs par jour

Une fois l’adresse de son domicile, celle du bureau et ses amplitudes horaires enregistrées, le logiciel propose à l’utilisateur des trajets. « On fait un “maching” entre le passager et le conducteur. Mais ce n’est pas de l’auto-stop non plus, prévient-il. On peut préparer le trajet le soir ou le matin au petit-déjeuner. »

>> A lire aussi : Nice: L'application Ridygo pour se rendre en covoiturage jusqu'à son travail

Hupp ne prend pas une commission par trajet mais à chaque recharge de son porte-monnaie virtuel. « Le kilomètre varie entre 12 et 15 centimes, c’est un peu plus cher que le bus », dit le cofondateur. Cette solution adoptée par 1.000 utilisateurs par jour existe à Nice, Antibes et Sophia Antipolis. Fin 2017, l’appli pourrait s’étendre à sept autres villes de France.