Elon Musk veut relier nos cerveaux aux machines

TECHNOLOGIE Pour que les humains ne soient pas concurrencés par des ordinateurs intelligents...

C. Ape.

— 

L'homme d'affaires Elon Musk
L'homme d'affaires Elon Musk — KARIM SAHIB / AFP

Fusionner homme et machine, de la science-fiction pour certains, mais une réalité que voudrait voir naître Elon Musk. Selon un article du Wall Street Journal, repéré par le site 01.net, Elon Musk a créé une société baptisée Neuralink pour parvenir à créer cette connexion cerveaux - machines.

>> A lire aussi : Les robots vont-ils vraiment finir par gouverner le monde?

Peu de détails divulgués 

Pour l’heure, l’homme d’affaires a donné peu de détails sur cette nouvelle start-up. Il devrait en dire un peu plus dans un « long » article à paraître la semaine prochaine sur le site waitbutwhy.com, a-t-il annoncé ce mardi dans un tweet.

Le site 01.net rappelle que l’intérêt d’Elon Musk pour l’intelligence artificielle n’est pas nouveau. Selon lui, il faudrait réussir à « fusionner l’intelligence biologique et l’intelligence numérique » par l’intermédiaire d’un « cordon neuronal » pour ne pas se faire doubler par de super-machines.

>> A lire aussi : Bientôt un tunnel pour arriver à son bureau et éviter les embouteillages?

A quoi ressemblerait cette connexion ? Passerait-elle par des câbles de plusieurs centimètres de long ? Il n’en serait rien. En 2016, Elon Musk, qui avait abordé le sujet lors d’une conférence, avançait que le réseau sanguin, déjà relié à tous nos neurones, pourrait être utilisé.