Free : La 3G via Orange progressivement bridée à partir du 1er septembre

TELEPHONIE Dans les zones où Free Mobile ne dispose pas de sa propre couverture, les clients de l’opérateur auront accès à une 3G de plus en plus limitée…

20 Minutes avec agence

— 

L'offre d'abonnement au mobile sur le site Internet de Free, le 12 janvier 2012.
L'offre d'abonnement au mobile sur le site Internet de Free, le 12 janvier 2012. — PRM/SIPA

Free Mobile et Orange ont renouvelé jusqu’en 2020 l’accord d’itinérance qui permet au premier de bénéficier du réseau du second dans les zones où le réseau de Free n’est pas disponible. Mais l’emprunt du signal d’Orange sera assorti d’un bridage progressif du débit en 3G à partir du 1er septembre prochain.

Ainsi, à cette date, les abonnés Free Mobile basculant sur le réseau Orange ne pourront bénéficier que d’une 3G au débit théorique de 5 mégabits par seconde (descendant) et 448 kilobits par secondes (montant), indique 01Net.

Les modifications n’altéreront pas le service proposé

Le 1er janvier 2017, la limite passera à 1 Mbit/s pour le débit descendant. Puis début 2019, les performances maximales seront de 768 kbits/s (descendant) et 384 kbit/s (montant) avant que, en janvier 2020, le débit descendant ne soit lui aussi bridé à 384 kbit/s.

Ces modifications n’altéreront pas le service proposé par Free Mobile à ses clients dans les régions couvertes par ses propres antennes 3G ou 4G. En revanche, pour les autres, le changement pourrait se faire sentir, d’où la carte de couverture 4G et 3G de Free et 3G en itinérance avec Orange publiée sur le site de l’opérateur.

>> A lire aussi : SFR, Orange, Bouygues, Free... Quel opérateur a la meilleure qualité de service?

La filiale d’Iliad est en effet censée couvrir 90 % de la population d’ici à janvier 2018 mais en attendant, 85 % seulement des Français captent le réseau 3G Free, contre 99 % pour Orange.