Samsung: Le leader attaqué sur ses propres terres par Apple

COREE DU SUD Le numéro un mondial du smartphone est en perte de vitesse jusque sur ses terres sud-coréennes, au profit d'Apple...

20 Minutes avec agence
Le siège de Samsung Electronics à Séoul en Corée du Sud
Le siège de Samsung Electronics à Séoul en Corée du Sud — Jung Yeon-Je AFP

Les rapports se suivent et se ressemblent pour le constructeur de smartphones Samsung. C'est aujourd'hui celui de la société Counterpoint Research qui vient faire état de l'érosion des ventes du numéro un mondial du secteur.

Selon ce cabinet, Samsung est désormais attaqué sur ses propres terres. Les chiffres de novembre montrent que son rival Apple a réussi à tripler ses parts de marché en Corée du Sud pour atteindre 33% des ventes, là où Samsung a, lui, chuté de 60 à 46% de parts de marché.

Un S5 qui ne fait pas le poids

L'échec du Samsung S5 est d'autant plus dommageable pour la marque qu'il fait face au succès sans précédent de l'iPhone 6 (le modèle représente à lui seul plus de deux tiers des ventes d'iPhones dans le pays). «Apple aurait même probablement pu atteindre une part de marché de 40% avec un stock plus important de modèles en magasin», estime d'ailleurs Counterpoint Research dans son communiqué. Un raz de marée qui permet même à la firme de Cupertino de dépasser l'autre constructeur local, LG, désormais troisième vendeur de smartphones du pays.

Pire, l'essor des constructeurs chinois Huawei, Xiaomi et Lenovo n'autorise même plus Samsung à profiter de son hégémonie sur les modèles d'entrée et de moyen de gamme, dont Apple se désintéresse. C'est aujourd'hui toute la concurrence du marché qui effraie le géant sud-coréen, qui sait déjà que son bénéfice sur 2014 connaîtra un net recul par rapport à 2013.