Test: L’iPhone 6 Plus est-il trop grand?

AVANT-PREMIERE Depuis bientôt une semaine, nous avons troqué notre iPhone 5S pour un iPhone 6 Plus. La taille fait-elle tout?...

Christophe Séfrin
— 
5,5 pouces contre 4 pouces: face à l'iPhone 5S, l'iPhone 6 Plus invite à une nouvelle expérience...
5,5 pouces contre 4 pouces: face à l'iPhone 5S, l'iPhone 6 Plus invite à une nouvelle expérience... — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Face aux déluge de phablettes aux diagonales d’écran toujours plus larges (à partir de 5’’), les iPhone 5c et 5s finissaient par ressembler à des nains avec leur dalle de 4’’ seulement. L’iPhone 6 (4,7’’) et l’iPhone 6 Plus (5,5’’) qui seront mis en vente ce vendredi permettent enfin à Apple de jouer dans la cour des «grands». Nous avons fait un pas de géant en substituant à l’iPhone 5s, que nous avions en poche depuis un an, un iPhone 6 Plus…

Prise en main: petites paluches, s’abstenir

Passé l’effet «waouh», une évidence s’impose: le 6 Plus est… plus. Plus fin (7,1 mm contre 7,6 mm), mais aussi plus lourd (172 g contre 112 g). Ce petit embonpoint se fait à peine sentir. Par contre, le nouvel iPhone prend nettement plus de place. Surtout si on lui ajoute une coque de protection (la moindre des choses pour une bébête vendue à partir de 809 euros!). Résultat: le conserver dans la poche avant de son jean n’est pas très confortable… notamment lorsque l’on est assis. Il faut donc envisager de trouver un nouveau lieu d’accueil pour le smartphone qui, du coup, peut devenir moins accessible. Dans la main, l’iPhone 6 Plus suppose aussi un peu d’entraînement pour un bon maintien. La fonction double tap sur le bouton central fait descendre les icônes des applications en bas de l’écran pour y accéder depuis le pouce de la main tenant le téléphone. Un bien nécessaire… N’empêche, l’iPhone 6 Plus n’est pas fait pour les petites mains.

Ecran: la Full HD… comme chez de nombreux autres

Dire que l'écran «déchire» n’est pas mentir. Evidemment, les fans de Google rappelleront justement que la Full HD est déjà présente chez nombre de smartphones Android. Mais ne boudons pas notre plaisir: découvrir une vidéo en 1920 x 1080 sur l’iPhone 6 Plus (les iPhone 5 affichent 1136 x 640 pixels) rappelle en plus intense l’émotion jadis rencontrée en visionnant nos premiers UMD sur la console PSP… Certes, l’époque est plutôt à l’appli Netflix, mais le plaisir du visionnage est là, incontestable. Tout comme celui du jeu vidéo. Offrant une parfaite préhension, l’iPhone 6 Plus est une véritable console nomade. Quelques reflets cependant à signaler.

Communication: productivité et rapidité renforcées

Qui dit écran plus grand dit touches du clavier virtuel plus espacées. Avec nos gros doigts, on fait désormais moins de fautes de frappe. Et grâce à iOS 8 (le nouvel OS d’Apple, en téléchargement dès le 17 septembre), on a même droit à la saisie prédictive. Autre atout: la réponse à un SMS sans avoir à lancer l’application Message (avec ajout possible de messages vocaux); l’accès à ses contacts favoris par un double-clic sur le bouton central… De son côté la fonction Photo se peaufine.

iPhone 6 Plus contre iPad Mini: les meilleurs ennemis du monde?

C’est la question récurrente lorsque l’on évoque les phablettes: peuvent-elles se substituer aux petites tablettes? Ou: l’iPhone 6 Plus et ses 5,5’’ va-t-il cannibaliser l’iPad Mini et ses 7,9’’? Assurément non. D’abord parce que l’écran de l’iPad Mini reste meilleur (2048 x 1536 contre 1920 x 1080), mais aussi parce que la tablette est au moins deux fois moins chère. Certes, elle ne téléphone pas…