Non, Microsoft ne va pas fusionner toutes les versions de Windows

TECH Des déclarations de son nouveau patron, Satya Nadella, ont été mal interprétées...

P.B.
— 
Le menu démarrer va revenir dans Windows, à une date non précisée.
Le menu démarrer va revenir dans Windows, à une date non précisée. — MICROSOFT

Un Windows pour les gouverner tous? Cela fait un moment que les rumeurs d'une fusion entre les différentes versions (PC, tablette, téléphone et Xbox) circulent pour la prochaine édition de l'OS de Microsoft. Mais si la convergence se poursuit, un Windows unique et universel ne semble pas encore d'actualité, contrairement à une information reprise dans les médias mercredi.

«On va rationaliser la prochaine version de Windows de trois OS en un seul système pour les écrans de toutes les tailles», a commencé le nouveau patron de Microsoft, mardi, lors d'une conférence avec les investisseurs après la présentation des résultats trimestriels du groupe. Satya Nadella s'est repris par la suite, mais trop tard, les titres «Un Windows unique» se multipliaient sur les blogs.

Convergence

Nadella a ensuite précisé qu'il voulait «surtout parler du développement» et que Microsoft allait continuer «de proposer plusieurs parfums de Windows». En clair, le directeur général du groupe a fusionné les équipes de développement pour poursuivre la stratégie «One Microsoft» et éviter de s'éparpiller. Mais la route menant vers un unique Windows est, elle, encore longue du côté technique, avec différents types d'architecture et de puces à supporter.

En attendant, Microsoft poursuit la convergence de ses systèmes. Tous les Windows partagent désormais un noyau unique. Surtout, l'entreprise a dévoilé des «apps universelles» pouvant fonctionner sur toutes les versions. De quoi simplifier la vie des développeurs et permettre à Windows de rattraper une partie de son retard sur iOS et Android sur tablettes.