Apple débauche la patronne de Burberry pour s'occuper de ses boutiques

HIGH TECH Angela Ahrendts est créditée de l'impressionnant succès de la maison britannique ces dernières années...

P.B. avec AFP

— 

L'Apple store de Pékin, lors de la sortie de l'iPhone 5S, le 20 septembre 2013.
L'Apple store de Pékin, lors de la sortie de l'iPhone 5S, le 20 septembre 2013. — A.WONG/AP/SIPA

Apple veut mettre du chic dans ses boutiques. Mardi, l'entreprise a annoncé le recrutement de la directrice générale de Burberry, Angela Ahrendts, qui occupera le poste de vice-présidente en charge des Apple stores.

Burberry a indiqué dans un communiqué qu'Angela Ahrendts quitterait le groupe «d'ici mi-2014»,ce qui a fait plonger l'action du groupe de 6% à l'ouverture de la Bourse à Londres. L'Américaine de 53 ans, qui était à la tête depuis juillet 2006 du groupe dont les indémodables imperméables sont un des symboles du chic britannique, sera remplacée par Christopher Bailey, directeur de la création depuis six ans, qui cumulera la direction de l'entreprise avec ses fonctions actuelles.

415 boutiques dans le monde

Chez Apple, elle occupera la fonction nouvellement créée de vice-président en charge du commerce de détail et des boutiques en ligne. «Elle partage nos valeurs et notre priorité pour l'innovation et elle met la même emphase que nous sur l'expérience du consommateur», a déclaré le patron d'Apple, Tim Cook.

Ce poste est l'un des plus importants chez Apple. Au mètre carré, les ventes de ses boutiques écrasent celles de géants de la distribution comme Walmart et sont même deux fois plus élevées que celles du numéro 2, le bijoutier Tiffany. En 2001, de nombreux analystes misaient sur un échec cuisant d'Apple, qui n'avait presque aucun gadget à vendre. Douze ans plus tard, l'entreprise compte 415 boutiques dans le monde.