Tesla : L’Autopilot à nouveau incriminé dans un rapport après l’étude de 16 accidents

ENQUÊTE Selon des conducteurs, le système de conduite autonome freinerait les voitures sur l’autoroute sans raison

20 Minutes avec agence
Une enseigne portant le logo de Tesla. (illustration)
Une enseigne portant le logo de Tesla. (illustration) — Lev Radin/Sipa USA/SIPA

Depuis plusieurs mois, Tesla est dans la tourmente. Aujourd’hui, c’est le système de conduite autonome de ses véhicules électriques qui est pointé du doigt, rapporte Futurism relayé par Capital.

Un rapport de l’Agence fédérale américaine en charge de la Sécurité routière (NHTSA) met directement en cause l’Autopilot dans 16 accidents. A chaque fois, les voitures auraient percuté des personnes se trouvant sur la voie d’urgence ou des véhicules de secours.

Vers un rappel de véhicules ?

Selon le rapport, l’Autopilot aurait « interrompu le contrôle du véhicule moins d’une seconde avant l’impact ». Un dysfonctionnement qui pourrait remettre en cause l’autorisation de circulation des voitures Tesla. Elon Musk continue pour sa part de blâmer la mauvaise utilisation du système par les conducteurs.

Pour le PDG de Tesla, la technologie ne serait pas en cause. Pour l’heure, les dysfonctionnements pointés par le rapport ne permettent aucune poursuite juridique mais un rappel de véhicules pourrait avoir lieu. Des centaines de conducteurs ont également fait état de freinages intempestifs et inexpliqués sur la route, note également Capital.