Elon Musk a-t-il réellement utilisé son jet privé pour un vol de… 9 minutes ?

POLEMIQUE Son jet privé aurait rejoint San Francisco depuis San José, deux villes séparées d’environ 83 km... soit un trajet de moins d’une heure en voiture

avec agence
— 
C'est un logiciel qui suit à la trace les déplacements en jet privé des personnalités qui a permis de découvrir qu'Elon Musk avait utilisé son avion  pour réaliser ce court trajet.
C'est un logiciel qui suit à la trace les déplacements en jet privé des personnalités qui a permis de découvrir qu'Elon Musk avait utilisé son avion pour réaliser ce court trajet. — Stephen Lovekin/BEI//SIPA

Neuf minutes en jet privé. Voici la dernière performance attribuée à Elon Musk. Le milliardaire américain a été pointé du doigt pour un mini, mais très coûteux, trajet en jet privé, rapporte Korii. C’est en tout cas ce qu’affirme Jack Sweeney, ce développeur de logiciels qui a créé des robots Twitter afin de suivre à la trace les déplacements des personnalités en jet privé. Il est à l’origine de cette découverte qui fait polémique.



Un trajet à 0,02 tonne de gaz à effet de serre

Le trajet en question relie ainsi les villes de San José à San Francisco, en Californie (Etats-Unis). Celles-ci sont séparées d’environ 83 km, il faudrait donc 52 minutes pour l’effectuer en voiture selon Google Maps. Toutefois, si le jet privé d’Elon Musk a bel et bien été identifié par Jack Sweeney, difficile d’affirmer catégoriquement que le milliardaire était à bord à ce moment-là.

Selon nos confrères, le trajet effectué par Elon Musk aurait produit 0,02 t de gaz à effet de serre. Cela peut sembler peu mais cumulé avec d’autres vols similaires dans la journée, cela finit par être conséquent. Evidemment, ce trajet est en contradiction directe avec les positions d’Elon Musk et de son entreprise Tesla. Dans un texte encore en ligne sur le site de la marque, le chef d’entreprise affirme que le plan de sa société est l’éradication maximale des émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, il précise qu’il faut notamment passer par l’électrification de nos sociétés, des voitures et camions en optant pour les toitures photovoltaïques.