Le Nissan Qashqai se distingue par ses aides à la conduite

Auto Dans le cadre de son évaluation continue de la technologie de conduite assistée, Euro NCAP a testé les systèmes d'assistance routière proposés sur quatre voitures récentes. Le Nissan Qashqai et le VW ID.5 se sont montrés les plus performants.

Stéphane Lémeret
Nissan Qashqai 2021
Nissan Qashqai 2021 — DR

Euro NCAP évalue les systèmes de conduite assistée en dehors du système de notation globale habituel. Les tests comprennent une série de scénarios de conduite critiques visant à montrer l'efficacité avec laquelle le système est capable d'aider le conducteur à éviter un éventuel accident. Il évalue également la manière dont le conducteur et le système coopèrent, et comment le système garantit que le conducteur reste engagé dans sa conduite. Enfin, la capacité du véhicule à atténuer les conséquences d'un accident est testée, au cas où celui-ci serait inévitable.

Nissan Qashqai 2021
Nissan Qashqai 2021 - DR

Le nouveau Nissan Qashqai, déjà très performant dans la note de sécurité globale d'Euro NCAP, s’est distingué dans cette série d'essais de conduite assistée. Le système ProPILOT avec Navi Link a démontré un excellent équilibre entre l'aide au conducteur et la prévention d'une dépendance excessive. Mais c'est dans le domaine de la sécurité passive que la voiture excelle vraiment, avec un pourcentage presque parfait de 93 %.

Nissan Qashqai 2021
Nissan Qashqai 2021 - DR

Le VW ID.5, qui partage sa plateforme avec les ID.3 et ID.4 a également engrangé de bons résultats avec un haut niveau d'assistance au conducteur, mais ne favorisant jamais une confiance excessive. Quant à la Polestar 2 testée l'an dernier, son dispositif a été mis à jour pour offrir une meilleure assistance dans les virages. Ses résultats sont donc passés de « moyens » à « bons ».