Tesla : L'abonnement à la conduite autonome disponible d'ici la fin du deuxième trimestre 2021

INNOVATION Le lancement de la conduite en totale autonomie a déjà été repoussé plusieurs fois

20 Minutes avec agence

— 

Un concessionnaire Tesla en Chine, le 4 janvier 2021.
Un concessionnaire Tesla en Chine, le 4 janvier 2021. — Long Wei / Costfoto/Sipa USA/SIP

La conduite entièrement autonome sera disponible pour les propriétaires de Tesla avant la fin du deuxième trimestre, a indiqué Elon Musk, le patron de la marque automobile sur Twitter. Pour présenter cette fonctionnalité très attendue, les ingénieurs de Tesla ont besoin d’améliorer l’Autopilot. Ce qui sera fait « à coup sûr » d’ici juillet a prévenu le milliardaire.

Le lancement de la conduite en totale autonomie d’une Tesla a été repoussé plusieurs fois. La fonctionnalité avait été annoncée pour la fin 2020 par Elon Musk lors de la présentation des résultats financiers du troisième trimestre 2020, en octobre. De quoi créer l’attente des clients du constructeur californien. Mais du retard a été pris comme l’a indiqué le dirigeant. Les équipes de Tesla veulent s’assurer que l’intelligence artificielle derrière le logiciel entièrement autonome (full self-driving, FSD, en anglais) ne souffrira d’aucun défaut, explique Capital.

Des essais concluants

Une version bêta du logiciel FSD équipe déjà certaines voitures depuis octobre. Pour cela, les propriétaires doivent débourser un forfait unique de 10.000 dollars, soit 8.276 euros. Mais à ce stade, le logiciel FSD est encore incomplet pour assurer la totale autonomie du véhicule. Toutefois, début janvier, une Tesla équipée du nouveau système de conduite FSD a pu parcourir 576 km sur les routes californiennes sans aucune intervention du conducteur.

Il sera possible de s’abonner pour obtenir le dernier logiciel FSD. Aucun prix n’a encore été communiqué mais Elon Musk conseille, sur Twitter, l’achat plutôt que l’abonnement, considérant que c’est plus avantageux à long terme.