Jaguar devrait être entièrement électrique d’ici 2025

AUTOMOBILE Le constructeur britannique veut atteindre la neutralité carbone d’ici 2039

20 Minutes avec agences
— 
Jaguar ne devrait proposer que des modèles électriques d'ici 2025. (Illustration)
Jaguar ne devrait proposer que des modèles électriques d'ici 2025. (Illustration) — DR

Les voitures de luxe Jaguar devraient être 100 % électriques à partir de 2025. Le constructeur britannique Jaguar Land Rover, possession de Tata Motors, a annoncé ce lundi vouloir « se réimaginer » et « émerger comme marque de luxe purement électrique » alors que Thierry Bolloré a été nommé directeur général en juillet dernier.

Près de 2,5 milliards de livres (2,8 milliards d’euros) doivent être investis chaque année dans l’électrique. L’usine de Solihull (Angleterre), où sont également fabriquées des Land Rover, abritera la plateforme 100 % électrique de Jaguar.

Développement de l’hydrogène

S’agissant des Jaguar XJ, le constructeur a indiqué qu’une version électrique n’était pas prévue. Land Rover est en revanche concernée. Six modèles entièrement électriques doivent ainsi être lancés dans les cinq prochaines années. Le premier sortira en 2024.

Jaguar Land Rover veut aussi développer l’hydrogène. Le groupe devrait collaborer avec Tata Motors sur l’énergie propre. Cela s’inscrit dans une nouvelle stratégie verte. Il souhaite atteindre la neutralité carbone d’ici 2039 ; seront concernés sa chaîne d’approvisionnement, ses produits et ses opérations.

Ni licenciement ni fermeture d’usine prévus

Cette stratégie vise par ailleurs une marge opérationnelle à deux chiffres et une trésorerie nette positive d’ici 2025. Elle pourrait entraîner une réduction de ses activités hors production au Royaume-Uni. Interrogé au cours d’une conférence de presse, Thierry Bolloré ne s’est pas exprimé sur des réductions d’effectifs potentiels mais le constructeur a assuré ne pas vouloir fermer d’usine.

Le syndicat Unite a estimé que ces annonces constituent une bonne nouvelle et a précisé avoir eu confirmation qu’aucun licenciement ou fermeture d’usine n’était prévu. L’association sectorielle SMMT a de son côté salué cette stratégie électrique tout en signalant que le Royaume-Uni devra faire preuve de compétitivité dans la production de batterie électrique face à une concurrence mondiale « féroce ».

BON PLAN : Prenez soin de votre véhicule au meilleur prix avec un code promo Norauto