Roumanie: Chez Renault, le prix de la Zoe baisse quand la pollution augmente

ENVIRONNEMENT A Bucarest, le constructeur français a installé un grand panneau digital sur lequel le prix de son modèle électrique change toutes les six minutes

20 Minutes avec agence

— 

Voitures électriuqes de la marque "Zoe" du constructeur français Renault à Rome le 2 mars 2016
Voitures électriuqes de la marque "Zoe" du constructeur français Renault à Rome le 2 mars 2016 — GABRIEL BOUYS AFP

Renault innove en Roumanie. Le constructeur français a décidé d’indexer le prix de sa Zoé sur le niveau de pollution à Bucarest. Concrètement, un grand panneau digital installé dans la capitale roumaine indique en direct le prix du véhicule électrique qui peut varier toutes les six minutes. Si le niveau de pollution augmente, le tarif de la voiture baisse et inversement, rapporte Electrek.

Jusqu’à 21 % de réduction sur la Zoé

Baptisée « The DisCO2UNT Billboard », cette campagne vise à promouvoir l’achat d’un véhicule électrique dans l’une des villes les plus polluées d’Europe. Renault s’appuie sur de nombreux capteurs mis en place un peu partout dans la capitale. Lorsque les potentiels clients estiment le prix suffisamment attractif, il leur suffit de se connecter sur le site de Renault avec leur smartphone pour « bloquer » ce tarif avant de se rendre en concession.

A l’origine, la Renault Zoé est vendue 23.550 euros en Roumanie mais son prix a déjà baissé jusqu’à 18.000 euros en raison de la pollution, soit une réduction de 21 %, indique BFM TV. Renault n’a pas encore communiqué de bilan chiffré de cette opération lancée fin avril.