VIDEO. La Mini fête ses 60 ans: Le grand destin d’une petite voiture

MYTHIQUE Lancée en 1959, la Mini britannique s'est imposée en un demi-siècle comme un symbole culturel dans le monde. 

Nils Wilcke

— 

La Mini Cooper Édition anniversaire des 60 ans lors de sa première mondiale au 97ème Salon de l'Automobile de Bruxelles, le 18 janvier 2019.
La Mini Cooper Édition anniversaire des 60 ans lors de sa première mondiale au 97ème Salon de l'Automobile de Bruxelles, le 18 janvier 2019. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Vroum, vroum. Vous la reconnaissez ? Avec sa forme ronde et rassurante, son logo ailé en relief, sa carrosserie si reconnaissable, la Mini a conquis le monde. C’est l’une des madeleines de Proust de l’automobile. Elle incarne les Trente glorieuses, la période faste puis le déclin, au même titre que la Deudeuche française, la Cocinnelle allemande ou la Fiat 500 italienne. Et comme ces autres modèles emblématiques, la voiture préférée des Britanniques et des stars dans les sixties a failli disparaître.

Après son succès populaire, elle se réinvente en sportive et rafle une quarantaine de prix automobiles. Un palmarès qui n’évite pas le rachat à son constructeur, en 1968. Elle cesse complètement de sortir des usines dans les années 1980. Avant de ressusciter dans les années 2000 grâce à BMW. Retour en images sur la saga d’une survivor de l’automobile.

Les femmes, très attachées à leur voiture