Salon de Genève 2018: Lexus UX, l’arme pour enfin réussir ?

AUTO Signe des temps, la compacte CT200h tire sa révérence pour mieux laisser le champ libre au tout nouveau SUV Compact UX chez Lexus. Mais parce qu’il porte le blason Lexus, celui-ci ne fait pas comme les autres…  

20 Minutes avec agences

— 

Le Lexus UX saura se faire remarquer dans la circulation.
Le Lexus UX saura se faire remarquer dans la circulation. — © Lexus

Etonnant, le Lexus UX l’est à plus d’un titre. Son look ne risque pas de passer inaperçu lorsqu’il arrivera en concession, avec son mélange de courbes et d’angles acérés. L’habitacle se montre plus consensuel, et fait honneur à la réputation de la marque en matière d’aménagement et d’agencement. On y retrouve également un système multimédia avec pavé de commande tactile, très pratique.

>> A lire aussi : Salon de Genève: Alpine étoffe sa gamme !

Lexus fait ses adieux aux moteurs diesels

Mais le plus singulier se trouve sous le capot. Alors que les motorisations turbo sont devenues la norme (chez les constructeurs européens du moins), Lexus implante sous le capot de l’UX un moteur essence atmosphérique 2 litres associé à un moteur électrique qui développe une puissance de 178 chevaux ! Et ne cherchez pas de diesel, la marque (et sa maison-mère Toyota) ayant décidé d’en finir avec ce carburant d’ici la fin de l’année !

>> A lire aussi : Salon de Genève: La Jaguar I-Pace déjà testée

Retrouvez notre dossier spécial sur le salon de Genève 2018.