Commentaires racistes ou sexistes, appel à la haine: Facebook s’excuse pour sa modération défaillante et promet des changement en 2018

BONNES RESOLUTIONS Le réseau social a commis plusieurs erreurs durant l’année 2017 en matière de modération, notamment concernant des publications à caractère haineux…

M.F

— 

Illustration facebook

Illustration facebook — FRANCK LODI/SIPA

Trop peu de moyens dans sa modération ? En cette fin d’année, l’organisme américain ProPublica a confronté Facebook à ses problèmes de modération en lui soumettant 49 publications à caractère haineux. Parmi elles, des posts racistes, sexistes, islamophobes, etc. Le réseau social a effectivement reconnu qu’il avait commis 22 erreurs.

>> A lire aussi : Facebook: Les règles secrètes de modération dévoilées

« Nous sommes désolés pour les erreurs commises, elles ne sont pas le reflet de la communauté que nous voulons construire, a écrit Justin Osofsky, le vice-président de Facebook dans un communiqué envoyé à ProPublica. Nous devons faire mieux. »

Effectif doublé

Ce dernier a ensuite précisé que l’équipe de sécurité serait doublée en 2018. Actuellement les contenus postés sur Facebook sont modérés par 7.500 personnes, sachant que le réseau compte plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs…

Au cours de l’année 2017, le géant d’Internet a dû faire face à de nombreuses polémiques en matière de modération, notamment concernant des Facebooklive d’une extrême violence, supprimés bien trop tard par la plate-forme.