Les 10 questions à se poser avant de craquer pour un smartphone reconditionné

OBSOLESCENCE Plus de 2 millions de smartphones reconditionnés devraient être vendus en France cette année, soit près d’un mobile sur 10. Une aubaine pour les acheteurs qui traquent les iPhone et Samsung Galaxy à moindre prix…

Christophe Séfrin

— 

Cette année, plus de 2 millions de smartphones reconditionnés devraient être vendus en France.

Cette année, plus de 2 millions de smartphones reconditionnés devraient être vendus en France. — Recommerce

  • Le rachat et la revente de mobiles par des professionnels est née à l’aube des années 2010.
  • Depuis 2016, les ventes de terminaux reconditionnés explosent en France.
  • Cette année, elles pourraient représenter un smartphone vendu sur dix.

Comme plus de deux millions de Français cette année, l’achat d’un mobile reconditionné vous tente peut-être ? Que faut-il savoir avant de craquer pour ces smartphones de grande marque à moindre coût, voire pour revendre le votre ? Vos questions… Et les réponses de « 20 Minutes »…

1 - C’est quoi un mobile reconditionné ?

Il s’agit d’un téléphone mobile classique ou d’un smartphone de seconde main : le terminal a déjà été utilisé. Il ne s’agit pas d’un produit de démonstration en magasin ou d’un appareil qui a seulement été déballé et pour lesquels on parlera plutôt de « Reconditionné à neuf ». Il s’agit d’un produit qui a déjà eu une vie durant plusieurs mois, voire plusieurs années.

2 - D’où viennent ces appareils ?

Les téléphones proviennent essentiellement de particuliers qui les ont revendus auprès de leur opérateur, dans des boutiques spécialisées ou sur des sites de rachat comme backmarket, Recommerce, Love2Recycle, WeFix… On trouve aussi parmi les mobiles reconditionnés des terminaux provenant de flottes d’entreprises. Les appareils peuvent venir de France, mais aussi de l’étranger.

3 - Dans quel état sont-ils ?

C’est extrêmement variable. On peut trouver parmi les mobiles reconditionnés des appareils ayant tout juste un an et qui ont été revendus par leur propriétaire qui souhait s’offrir la dernière génération de smartphone de son constructeur préféré. « On travaille surtout sur des produits qui ont deux ans à peu près.

30 opérations sont nécessaires pour nettoyer, contrôler, voire réparer les futurs mobiles reconditionnés.
30 opérations sont nécessaires pour nettoyer, contrôler, voire réparer les futurs mobiles reconditionnés. - RECOMMERCE

 

Les plus repris sont liPhone 6s, l’ iPhone 5s, le Galaxy S6 ou S7… », précise Benoît Varin, cofondateur de Recommerce. Son entreprise fondée en 2009 a établi un argus portant sur 5.000 références de téléphones. « En rachat moyen, on est autour de 70 euros quand on achète un produit usagé », annonce Benoît Varin.

4 - Comment puis-je savoir si le mobile reconditionné que je vais acheter fonctionne bien ?

Par nature, un mobile reconditionné est un mobile d’occasion. L’acheter auprès d’un reconditionneur vous assure qu’il fonctionne. On l’achètera donc en connaissance de cause. Mais on sera rassuré de savoir qu’il a subi une batterie de tests complets.

Transparence oblige, Recommerce inaugure de nouveaux packagings pour ses mobiles reconditionnés.
Transparence oblige, Recommerce inaugure de nouveaux packagings pour ses mobiles reconditionnés. - RECOMMERCE

 

Pas moins de 30 opérations techniques sont ainsi effectuées sur les smartphones en vue de leur reconditionnement et de leur revente. Identification du produit (afin de vérifier qu’il n’est pas volé ou contrefait ; suppression des données selon un processus labélisé ; déblocage du téléphone ; désinfection ; remplacement éventuel de l’écran ; tests de la batterie… Les terminaux sont ensuite équipés de nouveaux chargeurs et nouveaux casques, puis conditionnés dans un nouvel emballage.

5 - Il s’en vend beaucoup ?

« Il s’en est vendu 1,9 million d’unités en France en 2016 », indique Angela Diaz, consultante sénior télécoms à l’institut Gfk. Face aux 2,9 millions de mobiles « classiques » et 20,2 millions de smartphones vendus la même année, le chiffre est loin d’être négligeable. Si Gfk ne donne pas d’estimations sur les ventes de mobiles en 2017, le cap des 2 millions de pièces devrait être largement dépassé, certains professionnels évoquant jusqu’à 2,5 millions. Le marché serait ainsi en croissance de 25 % par an.

6 - Combien coûtent-ils ?

C’est extrêmement variable et cela dépend bien sûr de leur marque, de leur ancienneté et de leur état (avec ou sans rayures, etc.). Mais ne nous voilons pas la face : le marché du reconditionné est largement tenu par les iPhone et les Samsung Galaxy. D’où un prix de vente moyen du mobile reconditionné estimé par le Gfk à 260 euros (contre un prix moyen hors subvention de 358 euros pour les smartphones neufs).

Le prix moyen d'un mobile recyclé est actuellement de 260 euros, selon le Gfk.
Le prix moyen d'un mobile recyclé est actuellement de 260 euros, selon le Gfk. - DR

 

« Les acheteurs veulent réaliser un achat malin, faire des économies et se faire plaisir. Ils recherchent aussi un beau produit qui leur donne une reconnaissance », précise le fondateur de Recommerce. Non négligeable : 30 % des clients de téléphones reconditionnés estiment exprimer un acte éco-responsable… Un site comme ecofone.fr propose aussi des Blackberry, des HTC, des LG ou des Nokia…

7 - Et si le mobile acheté venait à le plus fonctionner ?

Les revendeurs appliquent des garanties sur les mobiles reconditionnés : de 6 mois à 18 mois. Celle-ci prend en compte la nature du téléphone et son état. Chez Recommerce, il y aurait 5 % de retour produits en SAV, ce qui est assez peu.

8 - Si je veux revendre mon mobile que dois-je faire ?

Comparez les estimations de rachat sur différents sites, à commencer par celui de votre opérateur. Test avec un iPhone 6 de 16 Go sur le site de recyclage de Bouygues Telecom, par exemple.

Comme chez Bouygues Telecom, quelques clics suffisent pour obtenir une estimation de son téléphone.
Comme chez Bouygues Telecom, quelques clics suffisent pour obtenir une estimation de son téléphone. - DR

 

En quelques clics, on obtient une offre de reprise de 103 euros pour le smartphone s’il est en bon état (si son apparence est bonne, qu’il s’allume correctement, que ses boutons sont fonctionnels…). Même opération en modifiant certains critères et en déclarant un iPhone « abîmé » mais en état de fonctionnement. Cette fois, l’offre de reprise tombe à 45 euros. Pas sûr qu’il soit très économe de faire réparer son téléphone (en cas de vitre brisée, par exemple) avant d’essayer de la revendre…

9 - Les sites de vente entre particuliers ne sont-ils pas mieux ?

Les sites comme le Bon Coin offrent bien entendu de gros avantages pour revendre ou acheter un mobile d’occasion. Attention cependant pour les acheteurs : aucune garantie sur les mobiles qui y sont revendus n’est proposée. Et la possibilité de se retrouver face à un vendeur mal intentionné qui tente d’écouler un mobile contrefait ou volé existe, malheureusement.

10 - Et si le téléphone que je veux revendre est HS ?

Vous n’en tirerez rien financièrement, mais vous pourrez le recycler en magasin (lire encadré).

Recyclage de téléphones portables à Eindhoven, aux Pays-Bas.
Recyclage de téléphones portables à Eindhoven, aux Pays-Bas. - CLOSON/ISOPIX/SIPA

 

Surtout, ne le jetez pas dans la poubelle : déchet électronique par nature polluant, il doit impérativement intégrer les filières spécialisées (80 % de ses composants sont recyclables).

On recycle !

Du 9 au 21 octobre, Bouygues Telecom lance une grande collecte de téléphones portables dans ses boutiques. Les français en conserveraient 100 millions dans leurs placards… En partenariat avec Samsung, Suez, Recommerce et le WWF France, cette opération veut favoriser l’économie circulaire. Les mobiles en fin de vie seront recyclés par Suez, ceux encore utilisables rachetés (selon argus) et reconditionnés par Recommerce. Un bon d’achat de 10 euros utilisable le jour même dans la boutique Bouygues Telecom où le mobile aura été collecté sera offert aux éco-citoyens.