«Celle-là je compte me la faire quand on sera en mission»... Un Tumblr dénonce le sexisme dans l'armée

SEXISME Il s'inspire d'autres initiatives qui pointent le sexisme et le harcèlement dans la société...

M.C.

— 

Une femme militaire.

Une femme militaire. — F.SCHEIBER/20 MINUTES/SIPA

« Vous les femmes, vous servez qu’à remonter le moral des troupes, en avant cul tendu ! ». Le sexisme et le harcèlement, malheureusement omniprésents dans la société, n’épargnent pas l’armée. Pour recenser – et dénoncer – les phrases de ce genre entendues dans la Grande muette, le Tumblr « Paye ton treillis » a vu le jour il y a quelques semaines. Un work in progress constamment enrichi par ces agressions du quotidien signalées par les internautes.

Comme le note le site Cheek Magazine, c’est un tweet de la blogueuse Nana, partagé près de 3.000 fois, qui a contribué à populariser le site. On y trouve d’autres phrases du même tonneau, prononcées en haut lieu - ou non: 

 

 

 

Le site reprend le principe du célèbre « Paye ta shnek », le Tumblr créé en 2012 pour dénoncer le sexisme dans les lieux publics, qui a inspiré de nombreuses déclinaisons, comme Paye ta fac, Paye ta blouse pour le milieu hospitalier, Paye ton taf, mais aussi Paye ta police ou Paye ton journal. Il met en lumière un problème déjà épinglé en 2014 par le livre La guerre invisible, révélations sur les violences sexuelles dans l’armée française, qui avait incité le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, à mettre en place un plan d'actions pour lutter contre le harcèlement, les agressions et violences sexuelles dans les armées.

Sur les réseaux, Paye ton treillis a suscité de nombreux commentaires, dont beaucoup pour saluer l'initiative:

Certains, plutôt minoritaires, préféraient dénoncer une action taxée de «féminisme»: