Tour de France 2021 : Quels sont les enjeux de ce dernier contre-la-montre au milieu des vignes entre Libourne et Saint-Emilion ?

CYCLISME Pogacar va-t-il mettre une nouvelle fessée à tout le monde après le chrono de Laval ?

Clément Carpentier
— 
Tadej Pogacar va-t-il aller chercher une nouvelle victoire ?
Tadej Pogacar va-t-il aller chercher une nouvelle victoire ? — Christophe Petit Tesson / AFP / POOL
  • Un dernier effort ce samedi pour les coureurs du Tour de France avec la 20e étape de cette 108e édition et un contre-la-montre entre Libourne et Saint-Emilion.
  • Tadej Pogacar pourrait s’offrir sa 4e victoire d’étape cette année, après sa démonstration lors du premier chrono en Mayenne au début du Tour. Stefan Kung est l’autre grand favori du jour.
  • On suivra aussi le duel à distance entre Vingegaard et Carapaz sur le podium tout en espérant voir Guillaume Martin rester dans le top 10.

Cette fois-ci, le suspens n’est pas aussi fort. La messe semble dite. Revoir le scénario de l’année dernière – un Tadej Pogacar renversant son compatriote Primoz Roglic lors du dernier contre-la-montre à la veille de descendre les Champs-Elysées – est très fortement exclu ! Le jeune Slovène a tué tout suspens depuis bien longtemps dans cette 108e édition du Tour de France. Il l’a écrasé en long, en large et en travers au point d’avoir ce samedi matin plus de cinq minutes d’avance sur son dauphin, Jonas Vingegaard.

Cette année, Tadej Pogacar a d’ailleurs pris les reines de la Grande Boucle lors de son premier tour de force dans le contre-la-montre entre Changé et Laval dès la 5e étape. Va-t-il rééditer la même performance pour le panache aujourd’hui entre Libourne et Saint-Emilion au milieu des vignes girondines ? C’est l’un des enjeux de cette avant-dernière étape…

Pogacar pour une nouvelle démonstration…

Est-il rassasié ? Va-t-il laisser des miettes aux autres ? Ces trois victoires vont-elles lui suffire ou compte-t-il remettre une fessée à tout le monde ? En démonstration sur cette édition 2021, Tadej Pogacar pourrait s’offrir ce samedi une quatrième victoire d’étape cette année. Il fait en effet partie des favoris sur ce deuxième contre-la-montre après avoir remporté le premier en Mayenne en devançant tous les spécialistes de la discipline. Il avait notamment collé 19 secondes à Stefan Kung !

Le champion d’Europe du chrono compte bien prendre sa revanche en Gironde. Il a passé les Pyrénées et les Alpes comme il a pu dans ce but. Mais au final, c’est sûrement Pogacar qui décidera…

Quel dauphin, Vingegaard ou Carapaz ?

Au-delà de la victoire d’étape à Saint-Emilion, ce sera l’autre gros enjeu du jour… Qui montera, dimanche, à Paris, sur la deuxième marche du podium ? Vingegaard ou Carapaz ? Sans trop prendre de risques, le jeune Danois peut aborder ce dernier effort avec confiance. Il ne compte que six secondes d’avance sur l’Equatorien, mais c’est déjà ça, et Jonas Vingegaard est bien meilleur que Richard Carapaz sur ce genre d’exercice ! Il l’a prouvé entre Changé et Laval en signant le troisième temps à la surprise générale, derrière Pogacar et Kung.

Jonas Vingegaard devrait conforter sa deuxième place lors du chrono de Saint-Emilion.
Jonas Vingegaard devrait conforter sa deuxième place lors du chrono de Saint-Emilion. - Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Ce jour-là, il avait tout simplement mis 1'17'' à Carapaz. Le podium semble donc déjà connu, puisque le grimpeur équatorien n’a pas vraiment de soucis à se faire pour sa troisième place avec un Ben O’Connor qui pointe à 2’27 derrière lui.

Un Français dans le top 10 ?

Si les Tricolores ont plutôt déçu lors de cette 108e édition de la Grande Boucle avec une seule victoire (Julien Alaphilippe lors de la première étape), Guillaume Martin pourrait (un peu) sauver l’honneur en allant chercher un top 10. Pour l’instant, le coureur Cofidis pointe à la 8e place du classement général. Une place qu’il ne devrait pas quitter à moins d’une énorme défaillance dans les vignes bordelaises. Il compte 1'02'' d’avance sur son premier poursuivant Peio Bilbao.

Guillaume Martin est pour l'instant 8e du Tour de France 2021.
Guillaume Martin est pour l'instant 8e du Tour de France 2021. - Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Lors du contre-la-montre de la 5e étape, l’Espagnol n’avait devancé le Français que de six secondes, et ce samedi la distance sera à peu près la même (30.8 km contre 27.2 km).

Une victoire tricolore… Mission impossible !

Si vous aimez les grosses cotes, c’est pour vous ! Mais perso, nous, on n’ira pas ! Il est très peu probable de voir un Français remporter ce chrono. Les spécialistes de la discipline ne sont pas là à l’image du champion de France, Benjamin Thomas. En Mayenne, le meilleur tricolore Julian Alaphilippe n’avait pris que la 14e place devant son compatriote Pierre Latour.

Difficile donc d’espérer quelque chose pour les Bleus, surtout quand on a vu la débauche d’énergie du champion du monde dans ce Tour.