Tour de France 2021 : Mohoric s'impose en solitaire à Libourne, deuxième victoire d'étape pour le champion de Slovénie. Revivez la 19e étape en live avec nous

LIVE Suivez la 19e étape entre Mourenx et Libourne en direct avec nous

C.C avec D.B
— 
Matej Mohoric célèbre sa victoire lors de la 19e étape, à Libourne, le 16 juillet 2021. (Photo by Philippe LOPEZ / AFP)
Matej Mohoric célèbre sa victoire lors de la 19e étape, à Libourne, le 16 juillet 2021. (Photo by Philippe LOPEZ / AFP) — AFP

 

17h15: On se quitte là les amis. Merci de nous avoir suivis. On se retrouve demain pour le contre-la-montre, à la veille de l'arrivée à Paris. D'ici là, n'oubliez pas de revenir lire le portrait de Matej Mohoric, le vainqueur slovène du jour, que prépare notre envoyé spécial Clément. Adijo, comme on dit à Ljubjana !

 

17h10: Et le train de l'UAE qui franchit la ligne tranquillement, en applaudissant le public. Pas de points à attribuer pour le maillot vert, aucun intérêt pour les sprinteurs du coup. 

17h09: Allez, plus que 600m, le sprint approche

17h05: La banderole des 5km pour le peloton

Les UAE emmènent tout ça à un train de sénateurs. Mohoric a franchi la ligne depuis déjà 16 minutes.

17h : Cavendish va faire la bonne affaire du jour pour le maillot vert. Le Britannique va conserver sa tunique sans souci. En revanche, il ne lui restera que l'étape sur les Champs dimanche pour battre le record de Merckx.

16h58 : Toujours pas de peloton sur la ligne d'arrivée. Après les Pyrénées, la plupart des coureurs avait vraiment besoin de souffler aujourd'hui. Surtout que demain, c'est contre-la-montre.

16h50: Christophe Laporte prend la deuxième place. Le coureur de la Cofidis peut avoir des regrets, mais quelle belle étape il a fait encore.

0km: VICTOIRE DE MOHORIC

On parle de Pogacar, on vante Roglic mais quel coureur que ce Mohoric ! Enorme rouleur. Les Slovènes roulent sur le Tour. Il boucle à près de 48km/h ces 207 kilomètres.

2km: On va donc s'intéresser aussi à la deuxième place. Pedersen s'est détaché cette fois. Devant, Mohoric sifflote.

5km : La minute d'avance pour Mohoric

Le doublé est en marche pour celui qui a déjà emporté des étapes sur la Vuelta et sur le Giro. Sacré rouleur que ce Slovène. Derrière, deux hommes se sont détachés, Stuyven et Zimmermann, revenu de l'arrière.

8km : Les poursuivants ont abdiqué. Ça part dans tous les sens, c’est complètement désorganisé. L’écart va augmenter rapidement à ce rythme. On est déjà à 50 secondes.

10 km: La banderole devant un public vraiment très nombreux

Mohoric ne flanche pas. Le champion slovène va vraisemblablement s'imposer.

11km: Toujours 40 secondes

On espère encore un regroupement. Politt se met à plat pour en tout cas.

13km: Derrière le champion de Slovénie, ce n'est pas hyper organisé en plus. Allez les gars, en file indienne sinon ça va être le sprint pour la deuxième place là ! Et nous on veut Laporte qui lève les bras ! Ils le méritent tellement les Cofidis, tous les jours devant lors de ces dernières étapes.

15km: Mohoric signerait sa deuxième victoire d'étape après celle du Creusot.

La cinquième pour les Slovènes, en ajoutant les trois du maillot jaune Tadej Pogacar. On voit mal l'homme de la Bahrain être repris, sauf gros coup de pompe.

 

16km: Les coureurs s'enfilent des grands bouts droits avec faux plats dans la forêt landaise. On a mal aux jambes pour eux.

18km : Laporte s'est relevé, et a repris sa place dans le groupe des premiers poursuivants. Les battus de l'échappée sont pointés à plus d'une minute. Le peloton est à un quart d'heure.

22km :  Matej Mohoric, il a plus droit à sa position en descente, mais comme c'est une mobylette, peu lui importe. Le Slovène est en train de refaire un grand numéro là, il a pris 40 secondes d'avance. A croire qu'il a la gendarmerie aux trousses le coureur de la Bahrain Victorious... 

23km: Mohoric creuse l'écart, grand plateau, moyen pignon (beau zoom Fr2)

Derrière, Laporte en chasse-patate ne peut revenir. Il a 26 secondes de retard, et les autres poursuivants juste derrière. Il est en train de se cramer pour rien là Christophe.

25km : Devant c'est Nils Pollit qui relance. Zimmermann est lâché à son tour. Et attaque de Mohoric cette fois.

28km : Cette fois ils ne sont plus qu'une dizaine devant.  Dont Laporte, Turgis et Bonnamour.

Out donc Ballerini, Bernard, Dillier, Gesbert et Izagirre. Ca part dans tous les sens.

31km : Allez, on change aussi ici. Notre envoyé spécial Clément (alias @clementcarpet) est parti rallier la ligne d'arrivée pour recueillir les déclas des coureurs. A lire ce soir donc. Il suivra aussi demain au plus près le contre-la-montre.

 

32km : Les trois hommes sont finalement repris. Le groupe d’échappés se recompose tranquillement avant sûrement la prochaine attaque…

35km : Dans la petite bosse à la sortie de Cadillac, le groupe explose ! Le Français Bonnamour est très bien placé mais il va falloir appuyer sur les pédales pour lâcher les autres !

37km : Les attaques se multiplient devant mais pour l’instant, aucun coup ne part. Turgis a fait au passage un gros effort pour recoller tout le monde. Attention à ne pas le payer…

40km : La bataille est lancée entre les échappés ! Stuyven est le premier à partir à l’abordage au milieu des vignes. Mais il est rapidement repris… Avant une nouvelle attaque… Ce scénario risque de se répéter d’ici l’arrivée !

45km : Mohoric et Politt pour une deuxième victoire ?

Déjà vainqueur d’une étape au Creusot et à Nîmes il y a quelques jours, les deux coureurs sont de nouveau dans l'échapée du jour. Vont-il refaire le coup ?

50km : La question est maintenant de savoir quand la guerre va être déclarée entre les échappés. Pour l’instant, tout le monde collabore mais pas sûr que ça continue. Les rouleurs ont intérêt à gagner… Pourquoi pas après Cadillac où une petite bosse attend les coureurs ?

55km : Ah oui c'est carrément les vacances avant l'heure pour le peloton. 10 minutes d'avance maintenant pour les échappés. Ils peuvent même peut-être s'arrêter déguster un bon Bordeaux avant les derniers kilomètres ! Avec modération bien sûr... 

 

60km : Quelle est la meilleure chance française dans ce groupe d’échappés ?

Il s’agit sûrement de Christophe Laporte de la Cofidis. C’est un vrai sprinteur et il peut donc espérer s’imposer à Libourne. A noter un petit faux plat montant d’ailleurs à 500 mètres de l’arrivée.

65km : Le peloton a mis le frein à main et compte maintenant plus de 5 minutes de retard sur les échappés. Ils iront au bout à la surprise générale. Cavendish n’aura plus qu’une chance de battre le record de victoires d’étape de Merckx, ce sera sur les Champs Elysées…

 

67km : Alors voici la composition du groupe d’échappés. Cinq Français ont fait partie

F.Bonnamour (B & B Hotels), I.Izagirre (Astana – Premier Tech), M.Mohoric (Bahrain Victorious), J.Bernard (Trek-Segafredo), J.Stuyven (Trek-Segafredo), N.Politt (Bora-Hansgrohe), M.Valgren (EF Education – Nippo), J.Rutsch (EF Education – Nippo), S.Dillier (Alpecin-Fenix), E.Gesbert (Arkéa Samsic), B.Van Moer (Lotto-Soudal), A.Turgis (TotalEnergies), M.Teunissen (Jumbo-Visma), G.Zimmermann (Intermarché – Wanty Gobert), C.Laporte (Cofidis), E.Theuns (Trek-Segafredo), D.Ballerini (Deceuninck – Quick-Step), C.Pedersen (Team DSM), S.Clarke (Team Qhubeka Nexthash) et M. Walscheid (Team Qhubeka Nexthash).

70km : Pogacar a montré les muscles ! 

En début d'étape, le patron du Tour de France n'a pas apprécié que certains coureurs attaques alors que d'autres étaient pris dans une grosse dans le peloton. Il l'a fait savoir ! 

 

75km : Depuis le début de cette 19e étape, il y a eu de tout. Des attaques de partout, des chutes massives dans le peloton et une course-poursuite de celui-ci avant de laisser finalement le champ libre aux échappés...

 

80km : Alors déjà un petit point sur la course, 20 coureurs ont pris la poudre d’escampettes et ILS IRONT SUREMENT AU BOUT à la surprise générale ! Eh oui, il n’y aura très probablement pas de sprint massif et de record pour Marck Cavendish. Mais que ce fut long à se dessiner…

 

15h : Allez, on est làààààààààààààà les amis ! Et on a plein de choses à vous raconter car pour une étape de plaine, c’est très très agité depuis le kilomètre zéro !

Bonjour à toutes et à tous, bienvenue sur ce live pour vivre la 19e étape du Tour de France entre Mourenx et Libourne ! Une étape de plaine qui ne devrait pas échapper aux sprinteurs après la fin des étapes de montage et avant le contre-la-montre vers Saint-Emilion ce samedi. Une seule question aujourd’hui : Mark Cavendish va-t-il battre le record de victoires d’étape d’Eddy Merckx ?

> Rendez-vous à 15h pour suivre tout ça !