Roland-Garros: Bernard Giudicelli ne veut pas revoir la combinaison de Serena Williams

TENNIS Le président de la FFT réfléchit à des règles vestimentaires pour le tournoi du Grand Chelem parisien…

N.C.

— 

Serena Williams, le 29 mai 2018 à Roland-Garros.
Serena Williams, le 29 mai 2018 à Roland-Garros. — AFP

Vous vous souvenez forcément de la tenue « Catwoman » de Serena Williams lors du dernier Roland-Garros. Bernard Giudicelli aussi, et il n’a franchement pas aimé.

Le président de la Fédération française de tennis a annoncé dans le numéro de septembre de Tennis Magazine qu’il réfléchissait à instaurer « certaines limites » vestimentaires pour le tournoi parisien.

Un dress code pour 2020 ?

« Je crois qu’on est parfois allé trop loin. La combinaison de Serena cette année, par exemple, ça ne sera plus accepté. Il faut respecter le jeu et l’endroit », a-t-il déclaré. Sa justification ? « Si je fais passer une émotion avec quelque chose qui est beau dans un endroit qui est beau, l’émotion est magnifiée », explique Giudicelli. Pour lui, la combinaison de Serena n’entrait donc pas dans cette catégorie du « beau ».

Sans aller jusqu’à copier le dress code très strict de Wimbledon, le patron de la FFT imagine changer les choses pour l’édition 2020. « Pour 2019, c’est un peu tard car les collections sont déjà dessinées, mais on va quand même demander aux équipementiers de nous les communiquer », précise-t-il.