Non, Nasser Al-Khelaïfi n’a pas cassé de porte à cause de Serge Aurier (c’est le PSG qui le dit)

FOOTBALL Le club parisien a publié un démenti affirmant que le président parisien « n’a pas eu le moindre geste d’emportement »…

B.V.

— 

Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi.
Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi. — BEBERT BRUNO/SIPA

Le PSG ne laisse rien passer. Mardi, France Football publiait une enquête sur les dessous de l’affaire Aurier, révélant entre autres que le président parisien Nasser Al-Khelaïfi se serait énervé contre le comportement de son joueur et aurait frappé fort dans une porte. Ce que conteste l’état-major parisien, dans un communiqué envoyé à l’hebdomadaire :

« Le site Internet du journal France Football affirme dans une parution postée ce jour que le Président du Paris Saint-Germain, Monsieur Nasser Al-Khelaïfi, se serait montré véhément envers le joueur Serge Aurier lors de la discussion qu’ils ont eue le 14 février. A aucun moment lors de cette rencontre, le Président Nasser Al-Khelaïfi n’a eu le moindre geste d’emportement. Il a eu une discussion sincère et ferme avec le joueur en considération de la gravité des faits, ce que France Football aurait pu aisément vérifier en contactant le club. »

>> A lire aussi : PSG: Ezequiel Lavezzi tweete aussi son soutien à Serge Aurier