20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALLLa presse anglaise dénonce « un vol » après le penalty accordé au PSG

PSG-Newcastle : « Un vol », « une décision dégoûtante », la presse anglaise révoltée par le penalty accordé à Paris

FOOTBALLLe penalty accordé par Szymon Marciniak, à la fin d’un haletant PSG-Newcastle (1-1), et après avoir eu recours à la VAR, est vivement critiqué outre-Manche depuis mardi soir
Le penalty sifflé par Szymon Marciniak dans le temps additionnel, après consultation des images du VAR, a permis à Kyian Mbappé de soulager le PSG. Et à la presse anglaise de s'insurger.
Le penalty sifflé par Szymon Marciniak dans le temps additionnel, après consultation des images du VAR, a permis à Kyian Mbappé de soulager le PSG. Et à la presse anglaise de s'insurger. - CHINE NOUVELLE/SIPA / SIPA
Jérémy Laugier

J.Lau.

On se doutait bien que les tabloïds anglais allaient user de leurs plus belles inspirations lorsqu’on a vu Szymon Marciniak désigner mardi soir le point de penalty en faveur du PSG, au bout du temps additionnel. Jusque-là menés par Newcastle et au bord du gouffre en Ligue des champions, les Parisiens ont donc bénéficié d’une interprétation contestable de l’arbitre polonais, déjà peu en vue lors de la dernière finale de la Coupe du monde au Qatar, pour égaliser grâce à Kylian Mbappé (1-1, 90e+8). En cause : un ballon d’Ousmane Dembélé ayant rebondi sur la poitrine de Valentino Livramento avant de toucher son bras gauche.

Ça n’a pas manqué : « Les Toons volés à Paris » et « La France voleuse » (le « Vive la France » laisse place à « Thieve la France », vous l’avez ?), lâche ainsi le Daily Star dans ses titres du jour. Le Sun et le Telegraph parlent eux aussi d’un « vol », avec cette formule pour le Sun : « La fin de match a été la plus écœurante possible ». Les critiques s’abattant sur ce dénouement de la 5e journée de poules de C1 ne sont pas venues que des médias britanniques mardi soir.

L’arbitre VAR déprogrammé d’un autre match de C1

L’ancien légendaire attaquant des Magpies, Alan Shearer, s’est ainsi fendu d’un tranchant message sur X : « Une superbe performance de la part de chaque joueur. Elle n’aurait pas dû pas être gâchée par une décision dégoûtante ». De même, l’ancien arbitre international anglais, Mark Clattenburg, ne peut pas être accusé de corporatisme dans sa réaction d’après-match. « Newcastle a parfaitement le droit de se sentir volé, confie-t-il dans le Daily Mail. Livramento n’a pas agrandi son corps. Son bras était dans une position naturelle pour le mouvement qu’il effectuait. Il n’a pas eu le temps de réagir à la déviation. Ce penalty va à l’encontre de toutes les directives de l’UEFA et Newcastle en a payé le prix. »

L’arbitre en charge du VAR au Parc des Princes aussi, puisque d’après le Telegraph et ESPN, le dénommé Tomasz Kwiatkowski, qui devait initialement être encore au VAR pour Real Sociedad-RB Salzbourg ce mercredi en C1, vient d’être remplacé par Marco Fritz. Szymon Marciniak pourrait-il à son tour être sanctionné pour sa décision aussi litigieuse que lourde de conséquences ?

Sujets liés