20 Minutes : Actualités et infos en direct
FootballAmazon visé par une plainte après les chants homophobes de PSG – OM

Lutte contre l’homophobie : Après les chants de PSG-OM, des associations LGBT portent plainte contre Amazon

FootballLes plaignants regrettent que les chants homophobes soient toujours audibles lors des rediffusions de cette rencontre de Ligue 1 du 24 septembre
Le PSG avait facilement dominé Marseille (4-0) le 24 septembre 2023, lors de ce match émaillé de chants homophobes.
Le PSG avait facilement dominé Marseille (4-0) le 24 septembre 2023, lors de ce match émaillé de chants homophobes. - Bertrand Guay / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Un mois et demi après, les chants homophobes des supporteurs parisiens lors de PSG – OM (4-0) n'ont pas fini de faire parler. Plusieurs associations ont indiqué mercredi dans un communiqué déposer plainte à Paris contre Amazon Prime, diffuseur de ce match de Ligue 1 disputé le 24 septembre.

C’est l’association Familles LGBT qui a déposé plainte mercredi matin, tandis que les associations Mousse et Stop Homophobie se joindront à la future procédure éventuelle, d’après l’avocat des plaignants Etienne Deshoulières. La plainte simple, déposée au tribunal judiciaire de Paris, vise les infractions d’injures et provocations publiques à la haine ou à la violence envers un groupe de personnes à raison de leur orientation sexuelle.

Elle estime que « dans la rediffusion » par Amazon Prime « du match Paris Saint-Germain – Olympique de Marseille, disputé le 24 septembre 2023 », « il est possible d’entendre plusieurs chants de supporteurs en provenance des tribunes. Certains de ces chants relèvent d’un caractère homophobe prononcé. » Dans ces chants, principalement l’œuvre d’ultras de la tribune Auteuil, des supporteurs parisiens traitent leurs rivaux marseillais de « pédés », « fils de pute », « enculés » et autres grossièretés.

Pour ces faits, le PSG a été sanctionné par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) qui a ordonné la fermeture de la tribune Auteuil pour un match ferme et un avec sursis.

« Lutter contre la banalisation de l’homophobie »

Les plaignants soulignent qu'« en cas de diffusion en direct d’un contenu, le directeur de publication n’est pas responsable des propos », ce qui n’est plus le cas lorsqu’il s’agit d’une rediffusion. Or, les abonnés d’Amazon peuvent toujours revoir à la demande le match PSG-OM.

« Cette plainte contre Amazon vise à lutter contre la banalisation de l’homophobie dans et par le football, une initiative qui repose, une nouvelle fois, uniquement sur l’engagement d’associations qui continueront à ne rien laisser passer » indique Julien Pontes, porte-parole du collectif de lutte contre l’homophobie dans le sport Rouge Direct cité dans le communiqué, qui soutient l’initiative.

« En mai 2023, Stop Homophobie, Mousse, Familles LGBT et le collectif Rouge Direct avaient déjà engagé des poursuites judiciaires à l’encontre d’Amazon Prime, afin de faire sanctionner la rediffusion de chants homophobes sur la plateforme Prime Vidéo », souligne le communiqué, rappelant que « la plateforme avait alors immédiatement réagi en indiquant qu’elle prenait très au sérieux cette plainte et qu’elle mettrait en place les mesures pour ne plus diffuser de chants homophobes. » « Promesses malheureusement non tenues par Amazon Prime », dénoncent les plaignants.

Sujets liés