OL : « Jean-Michel Aulas est allé vraiment loin », regrette Juninho, qui critique vivement son ancien club

FOOTBALL Désormais consultant pour RMC Sport, l’ancien directeur sportif de l’Olympique Lyonnais est revenu mardi sur les nombreux tacles que lui lance depuis un an son ex-président

Jérémy Laugier
Juninho, ici aux côtés de Jean-Michel Aulas et de Rudi Garcia, lors de la présentation de ce dernier à l'OL, en octobre 2019.
Juninho, ici aux côtés de Jean-Michel Aulas et de Rudi Garcia, lors de la présentation de ce dernier à l'OL, en octobre 2019. — AP Photo/Laurent Cipriani/SIPA
  • Juninho s’est exprimé pour la première fois, depuis son départ de l’Olympique Lyonnais il y a quasiment un an, au sujet de Jean-Michel Aulas.
  • Le président de l’OL charge en effet régulièrement son ex-directeur sportif, y compris lors de la récente nomination de Laurent Blanc à Lyon.
  • « Jean-Michel Aulas est allé vraiment loin, ça ne se fait pas », a notamment confié le Brésilien, mardi sur RMC Sport.

Quasiment un an après avoir quitté son poste de directeur sportif à l’OL, Juninho n’avait encore jamais évoqué Jean-Michel Aulas. Dans le même temps, le président de l’Olympique Lyonnais s’était pourtant fendu de scuds réguliers en direction de l’ancien joueur clé dans la conquête des sept titres consécutifs en Ligue 1. Le dernier en date, au moment de la conférence de presse de présentation de Laurent Blanc, visant à faire croire que Juninho avait décidé seul de recaler l’ancien coach du PSG en 2019 pour lui privilégier Rudi Garcia, a visiblement poussé le Brésilien à riposter.

Désormais consultant pour RMC Sport, ce dernier a en effet accepté de revenir sur l’après Sylvinho sur le banc de l’OL, en octobre 2019, alors qu’il était directeur sportif depuis quatre mois. Juninho évoque mardi sur RMC un entretien avec Laurent Blanc à Paris, à l’époque, aux côtés de JMA donc, mais aussi de Vincent Ponsot (alors DG adjoint en charge des ressources humaines) et Gérard Houllier (alors conseiller d’Aulas). « C’est vrai que le courant n’est pas trop passé avec Laurent Blanc, concède Juninho. Mais Jean-Michel Aulas sait bien entendu que ce n’est pas moi tout seul qui ai décidé. Ça ne me dérange plus, on le connaît… »



« Ça caresse certains joueurs »

Relancé sur le sujet par RMC Sport, l’ancien DS lyonnais, de mai 2019 à décembre 2021, poursuit au sujet de son ex-président : « J’ai complètement tourné la page, j’ai été déçu de beaucoup de choses. Pardonner, c’est quelque chose de très compliqué pour moi quand tu vas trop loin. Et là, Jean-Michel Aulas est allé vraiment loin, ça ne se fait pas. » Au passage, le Brésilien a pointé du doigt des spécificités structurelles au sein du club, qui peuvent expliquer son déclassement en Ligue 1 : « Il faut comprendre que Jean-Michel Aulas a l’habitude de ne jamais dire au directeur sportif quel chèque il aura pour pouvoir prendre des joueurs. Tu travailles donc sans savoir combien tu auras à disposition. Il a toujours procédé comme ça donc il faut s’adapter. » Avant de tacler le climat général, où l’exigence n’est selon lui vraiment pas au rendez-vous, et ce à tous les niveaux.

Si tu n’aimes pas le travail, tu ne vas pas gagner. Le niveau d’entraînement à Lyon, c’était faible. Un entraîneur et un directeur sportif sont arrivés et ont essayé de mettre l’exigence, mais on n’y est pas arrivé. Car ça caresse certains joueurs, qui sont protégés publiquement. Pour beaucoup d’entre eux, tu regardes leur valeur, le chèque, donc tu ne peux pas toucher ces joueurs-là. C’est pour ça qu’il va falloir du temps. Il faut faire partir certains joueurs. Pourquoi un effectif de qualité n’arrive-t-il pas à bien travailler ? »


Rudi Garcia à nouveau démonté par Juninho

Juninho, qui en a encore visiblement gros sur le cœur quand il s’agit d’évoquer l’OL, n’allait pas omettre de tacler Rudi Garcia, comme il l’avait fait, en mai 2021, pour répondre aux attaques dans la presse de l’intéressé à son encontre, seulement quelques jours après la fin de son contrat à Lyon.

« Rudi ne contrôlait pas du tout ses émotions, a-t-il lancé sur RMC Sport. Les entraînements de Rudi, c’était tous les jours la même chose. Il a parlé avec Maxence Caqueret pour lui dire que je voulais que Jean Lucas joue à sa place. Regarde la mentalité de cet entraîneur… Rudi est la personne la plus méchante que j’ai connue de toute ma carrière dans le foot. » A combien est la cote d’une nouvelle riposte de Rudi Garcia lors de ses commentaires sur un match du Brésil, au Mondial pour TF1 ?