Ligue des champions : Avec l'élimination de Monaco, les Pays-Bas menacent la France à l'indice UEFA

CHOCOTTE La France devra terminer la saison à la cinquième place du classement à l’indice UEFA si elle veut obtenir trois tickets qualificatifs pour la Ligue des champions 2024-2025

A.L.G.
Mardi soir, le PSV Eindhoven s'est qualifié pour les barrages de la C1 au détriment de l'AS Monaco.
Mardi soir, le PSV Eindhoven s'est qualifié pour les barrages de la C1 au détriment de l'AS Monaco. — Olaf Kraak / ANP / AFP

On dit merci qui ? Merci Monaco ! Après l'élimination des Monégasques, mardi, dès le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions contre le PSV Eindhoven, la France peut commencer à se faire des nœuds au cerveau au sujet du coefficient UEFA en vue de l’attribution des tickets pour la Ligue des champions 2024-2025.

Pour rappel, avec la nouvelle mouture de la C1 pondue par l’instance européenne, la cinquième nation à l’indice UEFA à l’issue de cette saison aura trois équipes qualifiées directement pour la C1 (plus un ticket pour les tours préliminaires), tandis que la sixième n’en aura droit qu’à deux (+1 en tours préliminaires) et la septième un seul (+1).

Les Pays Bas et le Portugal en embuscade

Or, comme les clubs hollandais ont obtenu le meilleur total à l’indice UEFA la saison dernière (19,200 points grâce notamment à la qualification du Feyenoord en finale de Ligue Europa Conference contre la Roma), les voilà qui talonnent la France au classement de l’indice UEFA : 49,997 pour la France, 48,100 pour les Pays Bas. Sans compter que le Portugal, actuel 7e avec 45,716 points, n’est pas très loin derrière non plus.

Pour mieux respirer, il va falloir prier pour que les clubs néerlandais et portugais trébuchent aux portes de la Ligue Europa Conference ces prochains jours. En cas de qualification jeudi soir contre le Cukaricki Belgrade, Twente, victorieux 1-0 à l’aller, affrontera la Fiorentina en barrages, tandis que l’AZ Alkmaar, en ballottage défavorable à l’issue du troisième tour préliminaire aller (défaite 0-1 à Dundee United) pourrait lui affronter les Portugais de Gil Vicente. De son côté, le Vitoria Guimaraes doit refaire son retard sur l’Hajduk Split (défaite 1-3 à l’aller) s’il veut défier Villarreal en barrages.