Real Madrid : Benzema cambriolé dimanche soir pendant qu'il disputait le match contre Elche

FOOTBALL « KBNueve » a eu le malheur d'apprendre qu'il s'était fait cambrioler sa maison du quartier de San Sebastian de los Reyes pendant le match

A.L.G.
— 
Karim Benzema a passé un sale dimanche.
Karim Benzema a passé un sale dimanche. — PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

Il y a des soirs, comme ça, où il vaudrait mieux rester couché. C’était le cas pour Karim Benzema, dimanche. En effet, l’international français a enchaîné les gros coups de pas de bol tel un Pierre Richard des grands soirs,  en manquant d'abord un péno face à Elche – son premier raté dans cet exercice depuis qu’il est au Real ! – puis en sortant à l’heure de jeu après avoir ressenti une alerte derrière la cuisse gauche.

Et comme si ça ne suffisait pas, « KBNueve » a eu le malheur d’apprendre qu’il s’était fait cambrioler sa maison du quartier de San Sebastian de los Reyes pendant le match. En effet, selon nos potos espagnols de 20 Minutos, les voleurs auraient pénétré dans la villa (vide) de l’ancien Lyonnais, par le jardin, pour lui dérober un butin dont le montant n’a pas encore été dévoilé.

Les voleurs sont entrés chez Benzema en cassant une baie vitrée

« Le joueur s’est rendu compte de ce qui s’était passé en rentrant chez lui après la rencontre et en découvrant que tout avait été retourné dans la maison », ont précisé des sources policières, ajoutant que ce qui avait été dérobé n’était bel et bien pas connu dans l’immédiat. Selon les premières constatations, les voleurs ont escaladé la clôture extérieure de la propriété et sont entrés dans la maison en cassant une baie vitrée

Ce n’est pas la première fois que des visiteurs nocturnes lui font les poches. En 2019, déjà, Benzema avait été victime d’un premier cambriolage le soir de la demi-finale retour de Coupe du Roi face au FC Barcelone. Reste que Benzema est le dernier footballeur en date cambriolé palors qu’il dispute un match.

En octobre 2019, la garde civile espagnole et Europol avaient annoncé le démantèlement d’un réseau de cambrioleurs qui comptaient parmi leurs objectifs principaux des joueurs de l’Atlético et du Real Madrid. Selon les médias espagnols, Benzema figurait déjà parmi les victimes de ce réseau, comme le Brésilien du Real Casemiro ou le Ghanéen Thomas Partey, ex-joueur de l’Atlético.