Kenya : Cinq arbitres suspendus, accusés d'avoir truqué des matches

FOOTBALL Deux d’entre eux ont été retirés de la liste des arbitres de la FIFA

C.C. avec AFP
— 
Un arbitre de football (illustration).
Un arbitre de football (illustration). — Ryan Browne/BPI/REX/SIPA

Cinq arbitres de football de première division kényane ont été suspendus provisoirement en raison d’accusations de matchs truqués et de manipulation de résultats du championnat local de première division, a annoncé la fédération samedi. Selon la Fédération kényane de football (FKF), cette décision a été prise pour préserver l’intégrité des compétitions, remises en cause par une enquête de grande ampleur lancée après l’exclusion à vie par la FIFA en février 2020 de quatre joueurs ayant participé à « une conspiration internationale pour truquer des matchs ».

Deux des arbitres suspendus samedi, Raymond Onyango et Isaac Memusi, ont été retirés de la liste des arbitres de la FIFA au début de la saison après avoir échoué aux tests physiques. « Le département d’éthique de la fédération, avec l’assistance de la FIFA, a entamé des investigations préliminaires contre ces individus afin d’établir leur implication, s’il y en a une, dans ces manipulations de matchs », a déclaré le secrétaire général de la FKF, Barry Otieno, dans un communiqué.

En mai, la FIFA avait annoncé la relégation de première division nationale du Zoo Kericho, club majeur du football kényan impliqué dans des matchs truqués. Barry Otieno a précisé que la fédération restait confiante dans l’intégrité de la Premier League kényane.