Premier League : Pour « protéger les joueurs », les têtes à l’entraînement seront limitées en Angleterre

SANTE Tous les niveaux du football anglais seront concernés par cette mesure

A.H. avec AFP
— 
Moins de têtes, plus de neurones.
Moins de têtes, plus de neurones. — NEIL HALL / POOL / AFP

La Fédération anglaise de football (FA) a annoncé mercredi mettre en place de nouvelles directives pour la saison, parmi lesquelles la limitation des coups de tête des joueurs à l’entraînement. Dans un communiqué, la FA​ recommande de « ne pas effectuer plus de dix coups de tête appuyés au cours d’une semaine d’entraînement ».

Par « têtes appuyées », la FA entend celles pratiquées sur des ballons de plus de 35 m, des centres, corners ou coups francs. Cette recommandation vise à « protéger le bien-être des joueurs » et sera appliquée à tous les niveaux du football anglais, de la Premier League à la Women’s Super League, le championnat féminin. Le but : réduire le risque de lésions cérébrales. Une règle qui ne s’applique pas aux jours de match.

Du côté des clubs amateurs, l’entraînement au jeu de tête devra se limiter à une séance par semaine, et 10 têtes par session. En 2002, une enquête menée autour de la mort de l’ancien attaquant anglais Jeff Astle à 59 ans avait confirmé les liens entre coups de tête répétés et lésions cérébrales. Ce dernier avait ainsi souffert d’un traumatisme crânien avant son décès.