Super Ligue : JPMorgan confirme le financement du projet officiellement lancé ce lundi

FOOTBALL La machine Super Ligue est officiellement lancée en featuring avec la banque américaine

W.P, avec AFP

— 

Florentino Perez.
Florentino Perez. — OSCAR DEL POZO / AFP

Les 12 salopards n’est plus qu’un film de guerre des années 60, c’est aussi le surnom des clubs fondateurs de la Super Ligue, dont le projet vient d’être officiellement annoncé lundi, venant concrétiser la tempête de rumeurs dominicales. La guerre est donc lancée avec l'UEFA, bien décidée à défendre ce qu’il reste de sa Ligue des champions​.

« Douze des clubs européens les plus importants annoncent avoir conclu un accord pour la création d’une nouvelle compétition, The Super League, gouvernée par ses clubs fondateurs. AC Milan, Arsenal, Atlético Madrid, Chelsea FC, FC Barcelone, Inter Milan, Juventus, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Real Madrid et Tottenham se sont unis en tant que clubs fondateurs », peut-on lire dans un communiqué, qui précise que les clubs fondateurs recevront « un versement en une fois de l’ordre de 3,5 milliards d’euros ». Soit un peu plus qu’un début de partie de Monopoly.

JPMorgan finance le projet

La somme ne tombe pas du ciel, mais presque. Un peu plus tard dans la matinée, la banque américaine JPMorgan annonçait qu’elle allait financer le projet de Super Ligue européenne de football. "Je peux confirmer que nous finançons l’opération", a indiqué un porte-parole à Londres de la banque, ajoutant n’avoir pas d’autre commentaire à ce stade.