ASSE : Roland Romeyer et Bernard Caïazzo annoncent être prêts à vendre le club pour « assurer son développement »

FOOTBALL Vivement critiqués par les principaux groupes de supporters des Verts, et remis en cause par le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau, les deux co-présidents de l’ASSE ont adressé mardi soir une lettre ouverte au « Progrès »

Jérémy Laugier
Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, ici lors du seul titre remporté durant leur présidence commune à l'ASSE, la Coupe de la Ligue 2013.
Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, ici lors du seul titre remporté durant leur présidence commune à l'ASSE, la Coupe de la Ligue 2013. — GUY JEFFROY/SIPA
  • Après son succès contre Bordeaux (4-1) dimanche, l’ASSE (13e) a fait un grand pas vers son maintien en Ligue 1.
  • Ses coprésidents Roland Romeyer et Bernard Caïazzo viennent d’annoncer mardi, dans une lettre ouverte adressée au Progrès, leur volonté de passer la main.
  • Trois ans après l’échec de négociations exclusives avec le fonds d’investissement américain Peak6, l’ASSE s’apprête donc à entrer dans une nouvelle ère.

Rien ne se passe comme ailleurs à l’ASSE. Quand après 15 ans d’une atypique présidence bicéphale, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo souhaitent enfin communiquer sur leur souhait de « préparer l’avenir » du club, ils le font par le biais d’une lettre ouverte adressée mardi soir au Progrès. Y louant leur bilan depuis le rachat de l’ASSE pour six millions d’euros, notamment « les 56 matchs européens disputés », les deux actionnaires du club stéphanois annoncent surtout publiquement leur intention de passer la main.

« Afin d’assurer la continuité et le développement de notre club, nous avons confié à une banque d’affaires réputée la mission de sélectionner le meilleur investisseur. Nous veillerons à ce que ce nouvel actionnaire dispose des moyens adéquats pour faire grandir le club, garantir l’emploi et perpétuer son identité. Nous serons vigilants à ce que le passage de témoin puisse s’effectuer dans la continuité et dans la sérénité », indiquent les dirigeants dans cette lettre publiée par Le Progrès.

Romeyer et Caïazzo prêts à céder le club pour 20 millions d’euros ?

Respectivement président du directoire des Verts et du conseil de surveillance, Roland Romeyer (75 ans) et Bernard Caïazzo (67 ans) manquaient justement de « sérénité » depuis de longs mois. Ils se savent extrêmement critiqués par les principaux groupes de supporters de l’ASSE qui, à défaut de pouvoir assister aux matchs dans le Chaudron cette saison, multiplient les banderoles à L’Etrat pour réclamer la démission des présidents.

Dans une interview accordée à But ! la semaine passée, le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau a également estimé que « le club a besoin d’un nouveau souffle ». Après l’échec en 2018 de négociations exclusives avec le fonds d’investissement américain Peak6, l’ASSE pourrait donc bientôt entrer dans une nouvelle ère. « Jamais démentie, l’attractivité de l’ASSE dépasse les frontières », insistent Roland Romeyer et Bernard Caïazzo dans leur courrier. D’après L’Equipe, ils seraient disposés à revendre leurs parts pour 20 millions d’euros.