Coronavirus: Le retour du public dans les stades finalement pas avant janvier, annonce Jean-Michel Blanquer

FOOTBALL Les clubs, de football et de rugby notamment, espéraient que ce serait possible au 15 déccembre, en même temps que les cinémas ou les théâtres

N.C.
— 
Un supporter du FCN dans une tribune vide du stade de la Beaujoire.
Un supporter du FCN dans une tribune vide du stade de la Beaujoire. — S.Salom-Gomis/AFP

Les clubs le voulaient, Roxana Maracineanu l'avait plaidé et Jean Castex n'avait pas fermé la porte… Mais finalement, le retour du public dans les stades de football ne se fera pas avant janvier. Dans le meilleur des cas. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, a annoncé mardi matin sur RMC qu’il ne travaillait que sur cette perspective.

« Il faut l’espérer, a-t-il répondu à une question sur le retour des supporters en janvier. C’est en tout cas ce que nous avons à l’esprit. Ça se confirmera en fonction de l’évolution épidémique. Quand ça aura lieu, ce sera dans une perspective proportionnelle, et non pas en valeur absolue, comme ça a pu être le cas dans le passé quand on avait dit par exemple 5.000. »

Un taux de remplissage inconnu

Le ministre n’a pas donné plus de précision sur le taux de remplissage autorisé. Est-ce que cela pourrait être 25 % ? « Ça peut être ça, on verra. Un siège sur quatre, un siège sur deux… Là encore, ça dépend des données que nous aurons », a-t-il déclaré.

Les clubs professionnels ne bénéficieront donc pas de la série de réouvertures (théâtres, cinémas, salles de spectacles) envisagée par le gouvernement au 15 décembre, date de l’étape 2 du déconfinement. De toute façon, rien n’est encore sûr pour personne. L’objectif des 5.000 cas par jour, condition fixée pour cette étape 2, sera « très difficile » à atteindre, a reconnu lundi le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.