PSG-Leipzig : « On veut gagner la confrontation directe, mais aussi le match », prévient Nagelsmann

FOOTBALL L'entraîneur de Leipzig assure qu'il ne se contentera pas d'espérer gratter un match nul au Parc, même s'il sait que conserver l'avantage dans le face-à-face avec les Parisiens est une donnée importante dans ce groupe très serré

N.C.

— 

Le coach de Leipzig Julian Nagelsmann, qui retrouve le PSG en phase de poule de la Ligue des champions.
Le coach de Leipzig Julian Nagelsmann, qui retrouve le PSG en phase de poule de la Ligue des champions. — Martin Meissner/AP/SIPA

Leipzig vient au Parc des Princes avec des ambitions. Alors que le PSG joue une grande partie de son avenir en Ligue des champions mardi soir, le club allemand ne va pas se contenter d’attendre et subir. « Nous sommes dans une meilleure position qu’eux dans le groupe. On veut non seulement gagner la confrontation directe, mais on veut aussi gagner le match », a prévenu l’entraîneur Julian Nagelsmann en conférence de presse, lundi soir.

Le coach allemand sait que conserver l’avantage dans le face-à-face avec le PSG est une donnée importante dans ce groupe qui s’annonce très serré. Un match nul pourrait donc faire amplement ses affaires, après la victoire à domicile il y a trois semaines. Mais il peut également profiter des faiblesses actuelles des Parisiens pour les écarter presque définitivement de la course. Même si avec les retours de Neymar et Mbappé, la donne a bien changé.

« On sait que le jeu du PSG repose beaucoup sur ces deux joueurs. Il faudra faire particulièrement attention à leur système de jeu qui peut évoluer en cours de match, a-t-il déclaré. Si Thomas Tuchel et les joueurs parlent d’une finale, je m’attends à ce que Paris joue ce match comme une finale. Ils vont vouloir nous mettre sous pression et vont essayer de contrôler le ballon. Je m’attends à un match ouvert et nous allons essayer d’être à la hauteur. »