OL-ASSE : Les Verts ont de quoi être « frustrés » après leur derby mal payé

FOOTBALL A la dérive en Ligue 1 depuis six semaines, les joueurs de Claude Puel ont pourtant livré « un match plein »… mais sans ramener le moindre point, dimanche au Parc OL (2-1)

Jérémy Laugier

— 

A l'image d'Harold Moukoudi, les Stéphanois sont sortis frustrés de ce 121e derby de l'histoire, dimanche à Décines. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
A l'image d'Harold Moukoudi, les Stéphanois sont sortis frustrés de ce 121e derby de l'histoire, dimanche à Décines. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK — AFP
  • Après ses cinq défaites consécutives en Ligue 1, l’ASSE a montré un visage méconnaissable, dimanche dans un derby de bonne facture (2-1).
  • Entre leurs quelques occasions manquées et surtout le penalty hors cadre de Denis Bouanga en fin de rencontre (88e), les Stéphanois sont logiquement sortis « frustrés » de ce choc.
  • Claude Puel exhorte ses joueurs, 15es après dix journées, à ne « plus descendre en dessous d’un certain niveau ».

Au Parc OL,

En voyant dimanche le 15e du championnat faire souffrir jusqu’au bout un récent demi-finaliste de Ligue des champions sur sa pelouse, on en viendrait presque à trouver notre Ligue 1 bluffante. Blague à part, les Stéphanois restaient sur 11 buts concédés contre un seul inscrit lors de leurs cinq dernières claques consécutives, et on n’a en rien vu une équipe à la dérive chez son voisin lyonnais (2-1). « On a su se hisser au niveau du derby », apprécie Claude Puel, qui l’avait emporté l’an passé contre l'OL de Sylvinho (1-0) en proposant nettement moins de jeu.

« Notre intention était de ne pas seulement défendre. On s’est lâché et on a malmené cette équipe lyonnaise. Je pense qu’on était plus près de la victoire qu’elle ce soir, et c’est bien sûr très frustrant », poursuit l’ancien coach de l’OL, proche de réussir son coup avec des choix osés, comme la première titularisation de Lucas Gourna (17 ans) et un couloir droit inédit et contre-nature composé de Mahdi Camara et Zaydou Youssouf.

« On s’est régalé en première période »

Comment ce groupe pourrait-il ne pas être frustré, avec ses deux points d’avance sur le barragiste (Nîmes), alors que Mahdi Camara (11e) et Denis Bouanga (13e) ont eu les deux premières grosses opportunités de ce derby, que les Verts ont mené durant vingt-cinq minutes avant le doublé de Tino Kadewere, et surtout que l’attaquant gabonais a totalement manqué le penalty de l’égalisation à la 88e minute de jeu ? « Il y a beaucoup de frustration et de déception car on a fait un match plein, estime Timothée Kolodziejczak. On restait sur quelques non-matchs et là, on s’est régalé en première période en défendant et en attaquant ensemble. »

Après avoir passé cent quatre-vingts minutes sans cadrer la moindre frappe (face à Metz et Montpellier), l’ASSE a fourni une épatante réaction. « On méritait beaucoup mieux sur ce match, confirme Harold Moukoudi, dans une interview donnée auprès du site du club stéphanois. On se doit de garder ce beau visage lors des prochaines rencontres afin de relever la tête. » Car cette série en cours de six défaites de rang est forcément immonde, surtout après avoir été un rafraîchissant leader durant les quatre premières journées.

« Le début saison n’était pas un accident »

Claude Puel est revenu avec franchise sur les deux visages d’un groupe capable de l’emporter au Vélodrome (0-2) et de s’incliner sans rien montrer à Metz (2-0). « Notre équipe avait besoin de se prouver ce soir que le début saison n’était pas un accident. On a depuis été plombés par les blessures, le Covid-19 et les suspensions. On a eu jusqu’à huit joueurs indisponibles rien qu’en défense. C’est énorme et je ne pense pas qu’un club aurait pu passer sans encombre ces moments-là. »

Soit, mais de là à sombrer comme l’ont parfois fait les Verts sur ces dernières semaines… « Comme j’ai dit aux joueurs, on n’a plus le droit de descendre en dessous d’un certain niveau, annonce Claude Puel. Ce visage affiché dans le derby est très intéressant pour l’avenir. Mais il faut le concrétiser dès cette saison et prendre des points. » Car son projet, tourné en grande partie vers la jeunesse, fait avant tout sens au sein de notre chère Ligue 1.