Droits TV : La LFP va contracter un prêt bancaire pour pallier le non-paiement de l’échéance due par Mediapro

FOOTBALL Le football français se retrouve en mauvaise posture après l’annonce de Mediapro de décaler son premier versement des droits télés

A.L.G.
Vincent Labrune espérait sûrement un début de mandat plus cool à la tête de ola LFP.
Vincent Labrune espérait sûrement un début de mandat plus cool à la tête de ola LFP. — FRANCK FIFE / AFP

Le foot français nage en plein délire. La LFP n’a pas tardé à réagir aux menaces de Mediapro, qui n’a pas réglé à la date prévue (lundi) l’échéance de 172 millions d’euros de droits télé qu’il lui devait et a demandé un report dudit paiement.

En effet, selon une information de L’Equipe, l’instance a décidé de solliciter un prêt bancaire afin de régler aux clubs les montants qu’ils attendent tous avec impatience.


Prospection en cours

La LFP serait actuellement en train de prospecter auprès de plusieurs établissements bancaires et Vincent Labrune, le nouveau boss du foot français, aurait annoncé aux clubs se montrer confiant dans cette quête de cash.


Pour rappel, et c’est là que l’affaire aurait de quoi faire sourire si elle n’était pas à pleurer, la Ligue professionnelle de football avait déjà contracté en mai un premier prêt garanti par l’Etat de 224,5 millions d’euros. Prêt dont le remboursement sur quatre ans devait être financé entre autres par… Roulement de tambours… le fameux versement fantôme des droits télés. Fo-mi-da-ble.