Droits TV : La LFP refuse d’accorder un délai de paiement à Mediapro (ça sent le bras de fer cette histoire)

FOOTBALL La LFP s’est montrée ferme sur le sujet après la sortie médiatique du patron de Mediapro dans L’Equipe

A.L.G. avec AFP

— 

Mediapro et la LFP se lancent dans un bras de fer au sujet des droits tv de la Ligue 1.
Mediapro et la LFP se lancent dans un bras de fer au sujet des droits tv de la Ligue 1. — FRANCK FIFE / AFP

Quelques heures seulement après l’annonce du groupe Mediapro dans les colonnes de L'Equipe qui, par la voix de son président Jaume Roures, expliquait vouloir renégocier les droits télé de la saison 2020-2021 mais aussi demander un délai de paiement pour l’échéance d’octobre, la réponse est tombée. C’est niet.

« Suite aux articles de presse parus ce jour, la LFP confirme que Mediapro a demandé le 24 septembre 2020 un délai de paiement sur l’échéance des droits audiovisuels de Ligue 1 et de Ligue 2 en date du 5 octobre 2020. La LFP a signifié par courrier qu’elle refusait d’accorder un délai de paiement à Mediapro », explique l’instance dans un communiqué officiel publié jeudi.

« La LFP a désormais pour priorité d’être en capacité d’assurer le paiement aux clubs de l’échéance en date du 17 octobre 2020 », conclut le communiqué. Le montant évoqué se situe autour de 172 millions d’euros selon le quotidien L’Equipe. On semble donc bien parti pour assister à un long bras de fer entre le détenteur de droits et la Ligue professionnelle. Youpi.