ASSE-Stade Rennais : Sûrs de leur force dans le Chaudron, les Bretons prennent la tête de la Ligue 1... Revivez ce net succès (0-3) avec nous

FOOTBALL Très costauds, les hommes de Julian Stéphan ont logiquement infligé aux Stéphanois leur première défaite (0-3) de la saison, ce samedi, et s’emparent de la première place du championnat après cinq journées

Au stade Geoffroy-Guichard, Jérémy Laugier

— 

Nayef Aguerd est félicité par ses partenaires après son ouverture du score, samedi dans le Chaudron. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Nayef Aguerd est félicité par ses partenaires après son ouverture du score, samedi dans le Chaudron. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK — AFP

Allez les amis, on vous laisse sur cette belle démonstration (0-3) des Rennais, qui s’affirment vraiment comme une grosse équipe montant en puissance dans notre Ligue 1. Voilà les hommes de Julian Stéphan seuls leaders ce week-end, avec une palette bien variée qui a le plus souvent étouffé des Verts pourtant en pleine confiance jusqu’à ce match. Voilou, merci beaucoup de nous avoir suivis cet aprem. On va vous proposer des articles de retour sur cette rencontre pour ce soir et peut-être demain matin sur 20minutes.fr. La bise.

C’est fini ici, score lourd, lourd lourd pour les Verts qui descendent brutalement de leur petit nuage en concédant leur première défaite de la saison.

 

90e : Woooooh le troisième but d’Adrien Hunou. Parfaitement lancé par Raphinha, il prend de vitesse Moukoudi et ajuste d’un joli lob Moulin, sorti n’importe comment à sa rencontre. Ça peut sembler très sévère pour les Verts mais c’est un vrai jour sans.

86e : Très légère occase pour le Stéphanois Krasso, qui s’est pas mal arraché au duel avec Aguerd avant de frapper sur Sorin. Ce match des Verts est quand même autrement moins flamboyant que ce qu’on a pu voir depuis le début de la saison, notamment au Vélodrome.

81e : Et encore un entrant stéphanois sans nom sur le maillot. C’est même la première en carrière avec les pros pour l’attaquant Tyrone Tormin.

 

78e : L’ASSE est sans idées/solutions là et il faut un tacle mi-désespéré, mi-héroïque pour priver Flavien Tait d’un duel avec Moulin. A l’origine une ouverture remarquable de Camavinga (on retient vos remarques, vous voyez ?).

74e : Entrée en jeu du jeune ailier Maxence Rivera (18 ans) côté Sainté, le deuxième Vert du jour à ne pas porter son nom dans le maillot après Moueffek #leperiljeune

70e : Tait et Raphinha remplacent les deux ailiers titulaires Terrier et Del Castillo, le banc rennais a un peu de la gueule quand même, non ?

67e : « Et oh vous n’avez toujours pas cité Eduardo Camavinga 20 Minutes ? » On vous voit venir chers lecteurs. Il fait son match sans souci hein l’international tricolore, ne vous inquiétez pas, à l’image d’une contre-attaque menée à toute vitesse là et conclue par un choc avec Yvan Neyou. Mais pas d’éclair de génie à vous narrer (jusque-là/pour une fois) quoi.

64e : Jolie occase des Verts mais le félin Romain Salin se met en mode Bernard Lama pour aller capter d’une main une tête de « Kolo ». On se rapproche peu à peu de la première défaite stéphanoise de la saison.

59e : Délicieuse ouverture d’Aouchiche (qui a décidément du ballon) mais Bouanga manque de conviction dans son centre derrière. Aïe, le meilleur joueur de la saison passée pour l’ASSE est dans un jour sans.

54e : Et breaaaaaaaaak rennais : centre de Del Castillo, qui prend le meilleur sur Maçon, et reprise de volée en déséquilibre de Guirassy, totalement abandonné par Moukoudi et Fofana sur le coup. L’ancien Amiénois fait très mal à l’ASSE, qui était vraiment repartie avec des bonnes intentions là.

 

51e : Tacle risqué d’Aguerd sur Nordin dans la surface mais il s’en sort bien en glissant le ballon en corner selon M.Bastien. Le VAR valide également ce tacle limite. En tout cas, les Verts repartent très bien dans cette deuxième période.

46e : Aaaaaaaah la clim pour les Verts d’emblée : énorme frappe lointaine de Maçon. Salin ne peut que repousser dans les pieds de Nordin qui conclut. Mais le VAR est formel, à quelques centimètres près, l’attaquant stéphanois était hors-jeu. Toujours 0-1 donc.

C’est reparti à Sainté ! Yvan Neyou et Wesley Fofana vont déjà effectuer leur rentrée à la place d’Aïmen Moueffek et Zaydou Youssouf (décevant en première période). On s’en doutait, Claude Puel n’allait pas hésiter à trancher pour relancer les Verts dès la mi-temps. Et Martin Terrier tient sa place pour le moment.

Et petite lecture de la mi-temps pour vous faire patienter avec notre collègue rennais, qui s’est penché la semaine passée sur le buteur du jour Nayef Aguerd.

 

Mi-temps ici, Rennes tient le bon bout avec ce but de l’excellent Aguerd sur corner et une gestion bien mûre dans cette première période. Les hommes de Julian Stéphan ne laissent pas passer grand-chose (0-1).

45e : Pas certain qu’on revoit Martin Terrier après le repos. Son pied gauche s’est planté dans la pelouse après une (excellente) intervention de Moueffek.

44e : Petit point Evelyne Dhéliat, le Forez nous régale avec un combo pluie battante et température sous les dix degrés. Première alerte doigts glaçons de ce début de saison pour votre serviteur, on n’est étrangement pas surpris que ça soit ici. On vous prévient quand le givre arrive en deuxième période.

40e : Choc tibia-tibia entre Salin sorti avec autorité et Hamouma, mais ça va le faire pour les deux joueurs. A l’image de l’ensemble des quatre offensifs des Verts, Hamouma bouge beaucoup sur le front de l’attaque. Ça n’arrête pas de permuter dans cette formule sans 9, notamment Aouchiche qui se retrouve par moments en pointe et Bouanga qui passe de l’aile droite à la gauche.

37e : Voilà les Rennais bien lancés donc, notamment dans le sillage de son latéral droit de 18 ans Brandon Soppy, qui prend jusque-là le dessus sur son homologue Yvann Maçon, dont on vous a parlé avant le match.

33e : Il est là le buuuuuuuuuuuuut rennais. Corner de Bourigeaud et Nayef Aguerd nous sort un modèle de tête puissante et hors de portée de Moulin. La non-détente/réaction de « Kolo » côté stéphanois est par contre un mystère sur le coup.

31e : Pfiouuuu le coup de tonnerre de Guirassy, qui efface habilement Maçon, avant de nous balancer une minasse hypra pure de 25 m. Heureusement pour Moulin, il est sur la trajectoire et s’en sort comme il peut pour mettre le ballon en corner.

28e : Frappe sans grand danger de Del Castillo après un bon mouvement rennais. Elle passe très bien cette première période en tout cas. Des deux côtés, on trouve assez vite les joueurs offensifs. Et Sainté a vraiment le souci de bien ressortir de derrière en ce début de saison, on ne peut que s’en réjouir.

26e : A noter qu'e le défenseur rennais Hamari Traoré est un peu en difficulté sur son inhabituel côté gauche.

20e : Ouuuuuh la grosse occase pour les Verts : Aouchiche encore à la baguette avec une super passe dans le dos de la défense bretonne. Bouanga est parfaitement lancé mais il manque totalement son geste technique avec un résultat bizarre et inoffensif, entre la frappe écrabouillée et un centre mal ajusté. Il peut s’en vouloir, c’était la seule véritable balle de but jusque-là.

18e : Aouchiche vient de bien régaler dans son enchaînement contrôle aérien sur une ouverture de Youssouf puis subtil décalage pour Maçon, qui est bien repris dans la défense rennaise.

15e : Très joli mouvement stéphanois avec Hamouma lancé sur l’aile droite. Centre dangereux d’un des hommes en forme du début de saison mais Nordin ne parvient pas à rabattre sa tête. Sainté est bien mieux depuis cinq minutes.

11e : Lancé à pleine vitesse dans l’axe, Nordin s’est heurté bien comme il faut au solide nouveau défenseur central rennais Aguerd. On va vous sortir le classique "viril mais correct" sur ce coup.

7e : Première opportunité du match pour le Stade Rennais. Etrangement esseulé, Guirassy tente un retourné acrobatique à 7 m des buts de Moulin, mais il manque le ballon. Vous l’aurez compris, les Bretons sont bien entrés dans leur match.

4e : Alerte au genou gauche pour le jeune milieu des Verts Adil Aouchiche. L’ancien Parisien reste pour l’instant au sol. Affaire à suivre mais ça a l'air d'aller pour lui.

C'est parti pour cette affiche de haut de tableau dans le Chaudron !

16h58 : Côté rennais, Del Castillo a eu les faveurs de Stéphan pour démarrer devant aux côtés de Guirassy et Terrier. Raphinha commence donc sur le banc.

 

16h55 : Comme prévu on commence par la compo stéphanoise avec notamment Moukoudi préféré à Fofana en défense centrale. Devant, le quatuor Aouchiche-Nordin-Bouanga-Hamouma a de la gueule.

 

16h50 : Hello tout le monde nous voici en place avec un peu de retard dans un Chaudron comme prévu tristement désert.

15h45 : Pour vous faire patienter jusqu’à 16h45 (on vous dira tout des compos avant le coup d’envoi), on vous propose de retrouver deux lectures autour des Verts. A commencer par l’un des enjeux majeurs du mercato stéphanois, à savoir la gestion du cas Wesley Fofana (19 ans), défenseur formé à l’ASSE et « déterminé » à rejoindre Leicester d’ici au 5 octobre. Claude Puel va-t-il tenir bon malgré la possibilité d’un transfert autour de 35 millions d’euros ? Et dans quel état d’esprit se trouve le joueur originaire de Marseille ?

Puis on s’est penché cette semaine sur la bluffante trajectoire d’Yvann Maçon (21 ans), passeur décisif à Marseille et buteur à Nantes. L’ancien latéral de Dunkerque est passé de N3 à la Ligue 1 en moins de deux ans. Allez, on se retrouve très vite les amis.

 

Hello et bienvenue par ici les 20 Minutos ! On va vous faire vivre depuis le stade Geoffroy-Guichard, ce samedi à partir de 16h45, une rencontre de Ligue 1 sentant bon le prolongement de l’été. Avec trois succès et un nul lors des quatre premières journées de championnat, l’ASSE et le Stade Rennais ont en effet pris la tête (avant le succès vendredi du Losc contre Nantes) en s’appuyant sur un jeu prometteur et de surprenants jeunes. C’est surtout vrai pour les Verts, puisque Claude Puel a encore convoqué 11 joueurs formés au club ce samedi. Les noms de Maçon, Moueffek, Neyou ou Rivera ne vous disent absolument rien ? Venez les découvrir avec nous cet aprem au révélateur de la bande à Eduardo Camavinga, qui se lance parfaitement dans une saison de découverte de la Ligue des champions. Auteur d’un but et d’une passe décisive pour ses débuts professionnels la semaine passée, le latéral rennais Adrien Truffert a été positif au Covid-19 et sera donc absent, tout comme Maouassa, Grenier, Léa-Siliki et Niang (tous blessés). A Sainté, il manque surtout Debuchy, Abi et Gabriel Silva (blessés), et on ne parle plus de Ruffier, Khazri, Boudebouz, Palencia et Trauco, mis de côté par Puel. Principal bémol à cette alléchante affiche : il n’y aura même plus entre 3.000 et 4.500 spectateurs comme lors des deux premiers matchs dans le Chaudron. Face aux nouvelles mesures sanitaires (jauge maximale de 1.000 personnes), l’ASSE a opté pour un huis clos total. Et cette (non) ambiance, on a toujours du mal à s’y faire.

» Pour vibrer avec nous devant cet ASSE-Rennes, rendez-vous par ici cet aprem dès 16h45, avec un coup d’envoi à 17 heures…