Bordeaux-Dijon : Encore accrochés (2-2)... Les Girondins sont-ils devenus une équipe du ventre mou de la Ligue 1 ?

FOOTBALL En concédant un match nul très décevant à domicile face aux Bourguignons (2-2), les Bordelais manquent une occasion de se rapprocher des places européennes

Clément Carpentier

— 

Hwang a inscrit le premier but des Girondins face à Dijon.
Hwang a inscrit le premier but des Girondins face à Dijon. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Les Girondins ont une nouvelle fois été accrochés au Matmut Atlantique face à Dijon (2-2).
  • Bordeaux n’arrive toujours pas à sortir du ventre mou de la Ligue 1 même si l’Europe reste à trois petits points.
  • Le calendrier s’annonce coriace dans les prochaines semaines (Paris, Nice, Saint-Etienne et Rennes).

Il fait tellement bon dans ce ventre mou. On se tient chaud entre équipes de Ligue 1. Alors pourquoi s’embêter à avoir de l’ambition ? A aller chercher une qualification européenne ? Les Girondins de Bordeaux ont une nouvelle fois manqué une belle opportunité de se rapprocher du haut de tableau en concédant un triste match nul (2-2) face à l’avant dernier du championnat, Dijon, au Matmut Atlantique.

Mais pas de panique, Paulo Sousa a vu son équipe « travailler et avoir la bonne attitude dans un match difficile ». Un discours qui interroge après la prestation plus que terne de ses joueurs face au relégable bourguignon. Alors oui, les Bordelais n’ont plus perdu depuis cinq matchs et sont toujours à trois points de l’Europe. Mais peuvent-ils l’envisager vraiment avec de telle prestation ? Cette équipe n’est-elle finalement pas à sa place aujourd’hui ? Benoit Costil, le gardien et capitaine des Girondins, a sa petite idée :

« On n’a jamais dit qu’on avait une équipe pour jouer l’Europe. On ne s’est jamais voilé la face. Je pense qu’à ce niveau-là, on a fait preuve d’humilité et de lucidité sans que ce soit un manque d’ambition. Mais voilà pour être dans les cinq premiers, ce sont des équipes qui font des séries. Et des séries de victoires. »

Jimmy Briand a marqué son 99e but en Ligue 1.
Jimmy Briand a marqué son 99e but en Ligue 1. - NICOLAS TUCAT / AFP

Ils seront très vite fixés…

Si lors de cette rencontre le Coréen Hwang a inscrit son deuxième but en trois matchs et Briand son 99e en Ligue 1, le Dijonnais Runarsson a passé une soirée presque tranquille dans sa cage malgré une possession de 67 % pour les Bordelais. Les deux seuls tirs cadrés du match pour les hommes de Paulo Sousa furent les deux buts. C’est dire à quel point, les Girondins se sont montrés inoffensifs : « C’est beaucoup de regrets. On est déçu. On n’arrive pas à enchaîner. On manque de détermination notamment dans la surface », explique le milieu de terrain, Rémi Oudin. Un manque parmi tant d’autres.

Les Girondins manquent rarement de volonté cette saison mais pour pouvoir espérer bien mieux dans ce championnat, il faut autre chose. Parfois juste un peu de talent. En ont-ils assez ? « Je pense qu’on a les qualités et le groupe pour accrocher le haut de tableau après on perd des points un peu bêtes et aujourd’hui c’est ça qui nous met un peu dedans », affirme l’ancien Rémois. Et il va bien falloir tenter d’en sortir au risque de se mettre, eux aussi, les supporters à dos.

Tout le monde sera très vite fixé. L’attitude va s’élever dans les prochaines semaines. S’il faut sûrement d’ores et déjà faire une croix sur le déplacement à Paris dimanche prochain, les montagnes suivantes s’annoncent, elles aussi, très périlleuses (Nice, Saint-Etienne et Rennes). Tout en haut il y a l’Europe. Mais pour l’instant, les Girondins ne se semblent pas pressés de commencer l’ascension…